Pas à pas...découvrez les coutumes...entrez dans les spécificités de cette région...pour la découvrir et l'aimer.

La vie estivale occitane en 2020

La vie estivale occitane en 2020

La vie estivale en Occitanie se déroule essentiellement à l’extérieur.

Riche en échanges, convivialité, le langage local dit francitan est entendu de tous côtés.

En 2020, notre pays, comme d’autres, touché par une pandémie impose des conditions à notre quotidien.

La vie estivale en Occitanie est touchée par ces précautions mais notre langage subsiste. Une méchante bête qu’on nomme Covid-19, change la donne !!!

Aquel empego ! aurait dit ma Mamette.

Dans cet article évoquons quelques situations dans lesquelles vous l’entendrez

– à la plage

– autour du barbecue

– à la fête .

A la plage

Chaque année ce sont des milliers d’estivants (des estrangers) et d’autochtones qui déferlent sur notre région et plus particulièrement sur nos plages méditerranéennes.

plage;occitanie;midilibre.fr

Cette année 2020, les vrais estrangers, en provenance d’un autre pays, ne peuvent pas venir. Il n’y a que des estrangers à la région…estrangers quand même !!Peut-être aussi des gavachs d’Occitanie (habitants de l’intérieur des terres) qui ne peuvent pas aller ailleurs !

De plus il n’est pas possible de s’espatarner pendant des heures en plein cagnard ! Plus de bronzette !!

Les nordistes blanquets et palichons ne crameront pas aussi vite que les autres années ; ils rosiront avant de rougir.

plage 2020;occitanie;francebleu.fr

Plus de pique-nique sur la plage ! Plus question de faire le cacou, de rouler les mécaniques devant les filles allongées sur le sable ! Il reste les activités nautiques pour faire le beau sur un paddle, une planche à voile…c’est moins facile !!!

Les frotadous (les amoureux) vont devoir prendre des précautions : les poutous et les calins avec réserve.

Autour du barbecue

Les brasucades commencent dès les premiers beaux jours dans notre région.

Moules, sardines, maquereaux, poufre (poulpe), saucisses, côtelettes, coustillous, tout ce qui se grille trouve preneur. Le barbecue reste souvent l’apanage de ces messieurs ! Pardine (pardi ou parbleu) ils n’ont que ça à faire et cela nécessite de l’attention : les braises ne doivent pas s’enflammer sinon la grillade sera rabinée (brulée).

De chaque maison, de chaque maset, de partout montent les odeurs de grillades. Les voix et les rires les accompagnent !

grillade;occitanie;saison estivale2020;pinterest.fr

Le jaune ou pastaga est de rigueur !!

Le rosé de chez nous, bien frais, le remplace dès qu’on passe à table.

Avec modération car méfi (attention) à la biture, aux amendes pour ceux qui ne couchent pas sur place et qui, ayant trop tchuquer ,tiennent une bonne pistache!!

Cette année 2020 impose aussi de la prudence et des réserves pour ces soirées conviviales : pas plus de 10 personnes, des distances physiques à respecter, des précautions et gestes barrière qui sont devenus notre quotidien !

On ne tchaoupigne pas dans les plats ! A chacun son assiette, son verre, son couvert !

Finis les poutous des retrouvailles !

A la fête

L’été est la saison de festivals, des fêtes votives, du déploiement de toutes les coutumes régionales: joutes, tambourin , sardane, bouvine, quilles, etc.…

Eh bé ! Cette année, pas de fêtes! Ni féria, ni vachettes, ni taureaux ! Pas de risque de se faire bachoucher (renverser par une vachette). Les balétis (bals populaires), les concerts, les festivals, sont escampés ( rejetés) à l’an que ven, bélèou !!(à l’an prochain, peut être).

Es tristounet tout aquo ! (c’est triste tout ça).

Mais dans notre région, on n’a pas la babote (le cafard) pour si peu !Du moment que nous avons le cagnas (le soleil), le pastaga (pastis), que nous pouvons faire un siestou (une petite sieste), dire des couillonades (des plaisanteries), s’escacalasser (éclater de rire), on va pas répoutéguer (raler) et faire le mourre (faire la tête).

Nous ferons la fête en petit comité, en famille, avec prudence. Pas question d’attraper ce Covid-19 , de devoir se gaver de poutingues (médicaments)!

covid-19;occitanie;lemonde.fr

On va pas laisser un virus nous mettre le pati (désordre) !

On va se battre car en Occitanie, même les Mémés aiment la castagne !!Claude Nougaro nous l’a bien dit !

Nous vous souhaitons de belles vacances malgré ces aléas. Nous avons une belle région, profitez en pour mieux la connaître.

J’espère que cet article vous a plu.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions. Partagez et faites connaître ce blog autour de vous.

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné aux billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS

Précédent

Des petites filles modèles en Occitanie

Suivant

Les conscrits en Occitanie

  1. Lydie Daubeze

    Je vous lis avec gourmandise depuis longtemps et je suis toujours aussi satisfaite de vos articles.
    Merci de me faire revivre quelques souvenirs grâce aux expressions dont vous nous parlez. Et oui je n’ai pas 20 ans mais 60 et c’est réjouissant de faire vivre toutes ces paroles qui meurent petit à petit. A bientôt et gros Poutous Lydie

  2. VERRIE

    Bonjour,
    A propos du terme « gabach », il se racontait, dans les années 50 à Perpignan, ceci. Dans les temps anciens, Gabachs et Catalans s’étripèrent gaillardement, le sort de ces luttes vacillant d’un côté à l’autre. Comme toute bataille finissant par un armistice, on procédait alors à l’échange de prisonniers. Le prisonnier était-il Catalan, alors on l’échangeait contre un « bourre » (âne des Pyrénées, connu pour sa fiabilité et sa robustesse) ; mais un Gabach était libéré contre un « porc » des montagnes de l’arrière pays languedocien, réputé bien gras et goûteux. D’où cette expression que j’entendis assez souvent mi sérieuse mi avec amusée selon le contexte : « Catalans, bourres ! Gabachs, porcs ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com