Pierre Fabre, un homme d’affaires discret

Pierre Fabre est un pharmacien du Tarn qui, en toute discrétion, a su créer un empire, en restant fidèle à son terroir d’origine.

Dans cet article regardons de plus près :

  • l’homme

  • l’homme d’affaires

L’homme

Ses origines

Pierre, Jacques, Louis Fabre naît à Castres (Tarn) le 16 avril 1926.

Son père, Germain, Jean , Gaston Fabre est un petit négociant en tissus de Castres.

Il est le benjamin d’une fratrie de trois garçons.

Ses études

Désireux d’en remontrer aux rejetons des grandes familles du textile de la région, il taille sa route, sans bruit. Passionné de botanique, il fait des études de pharmacie.

« Pharmacien, le plus beau des métiers »

dit-il de sa voie rocailleuse à l’accent du Tarn.

Son physique

Un physique « à la Bernard Blier, période des « tontons flingueurs », visage rond, paupières lourdes et regard pétillant » ainsi est-il dépeint.

pierre fabre; tarn;occitanie;

 

Créative Commons

Sa personnalité

Décrit comme un ours, Pierre Fabre est un homme discret, voire secret. Il se montre rarement.

Fier et indépendant, bourreau de travail, intuitif, généreux, séducteur et amoureux de sa région, autant d’aspects qui vont se retrouver dans son parcours.

Il sera, jusqu’à sa mort, un patron à l’ancienne, peu soucieux de la hiérarchie, autocrate, un timide aux colères terribles, mais également un manipulateur d’hommes.

Dur mais généreux, Pierre Fabre prend en charge l’éducation de plusieurs enfants d’Asie du Sud -Est ; en 2008, il fait don de 65% de son entreprise à la fondation d’utilité publique qui porte son nom..

Attaché viscéralement à sa région natale dont il est le premier employeur, il le confirme par l’ancrage du groupe qui porte son nom et par son soutien au rugby , le Castres Olympique dont il est propriétaire depuis 1988.

Sa vie

Après un mariage malheureux, sans enfant, Pierre Fabre consacre toute sa vie à son travail et à son entreprise.

Pendant que les grandes dynasties du textile de la région s’effondrent, « cet entrepreneur exceptionnel, constamment en avance sur son temps »  (comme le décrit le Président François Hollande, après l’avoir rencontré), a construit un imposant groupe pharmaceutique et cosmétique, présent, en outre dans le rugby et dans les médias !

Cet homme, discret et modeste, a pour tout signe extérieur de richesse une demeure à Lavaur ( un manoir dans un parc de 30 hectares ( Carla)), et deux autres propriétés, une avenue Hoche à Paris et l’autre dans le centre de Castres (Tarn).

Sa mort

Actif jusqu’au bout de sa vie, à 87 ans la maladie l’oblige à prendre du recul; il décède d’un cancer le 20 juillet 2013, dans sa propriété d’En Doyse à Lavaur (Tarn). Il est inhumé dans le caveau familial à Castres (Tarn).

Les hommages sont nombreux mais une question se pose: qui peut remplacer un tel homme pour diriger son empire ?

L’homme d’affaires

Le début de l’histoire

En 1951, muni de ses diplômes de pharmacien, le jeune Pierre Fabre fait l’acquisition d’une officine, place Jean Jaurès à Castres (Tarn).

Ce passionné de botanique, attentif à ses clientes qui se plaignent d’avoir les jambes lourdes, va développer dans son arrière-boutique un produit à base de petit-houx, connu dans la région pour ses vertus en faveur de la circulation sanguine.

En 1959, le Cyclo 3, premier veinotonique, est sur le marché ! C’est un succès et le début de la grande aventure.

En 1962, Pierre Fabre crée son premier laboratoire , associant pharmacie et botanique, recherche-développement et fabrication.

pierre fabre;castres;tarn;occitanie;

En 1963, il rachète les laboratoires pharmaceutiques Inava.

L’ouverture vers la dermo-cosmétique

Pour Pierre Fabre la santé est un tout qui s’étend au bien-être global de l’individu.

La beauté, la peau, les cheveux, le corps méritent plus que des médicaments ; il ouvre ses recherches aux soins quotidiens.

En 1965, il rachète Klorane, un modeste laboratoire de la région parisienne qui fabrique des savons de toilette.

En 1966, le premier shampoing aux plantes, à la camomille pour les cheveux blonds dont il relève les reflets dorés, voit le jour sous la marque Klorane.

Il sera suivi en 1967, d’une gamme pour bébé à base de calendula et d’un démaquillant à base de bleuet.

En 1969, la ligne de la marque est posée : une plante=une indication.

Poursuivant sur cette voie, la marque multiplie ses produits, union de pharmacie et de botanique : en 1971, le shampoing sec à l’ortie blanche, en 1980, les shampoings doux au lait d’avoine, etc…pierre fabre;castres;tarn;occitanie;

CC BY 2.0

Rachats et expansion

Pierre Fabre ouvre son domaine commercial à la pharmacie et à la para-pharmacie : rachat des laboratoires dermatologiques Ducray en 1969, des laboratoires René Furterer (soins des cheveux) en 1978.

En 1977, Pierre Fabre crée la marque Galénic.

Poursuivant l’expansion de son groupe, Pierre Fabre s’ouvre à l’international, en Espagne, en Italie, en Allemagne. Il rachète le laboratoire américain Genesis Pharmaceutical en 2002 et en 2006, la société brésilienne Darrow Laboratorios spécialiste dans le domaine de l’oncologie et de la dermo-cosmétique.

En 1974, le groupe se lance dans le thermalisme en rachetant les sources thermales d’Avène-les-Bains (Hérault) dont les eaux sont reconnues depuis 1736 pour soigner les maladies de peau. Après des années de recherches sur cette eau, Pierre Fabre en démontre les bienfaits et lance la gamme de produits dermatologiques Eau Thermale Avène en 1990. Le succès de cette marque s’exporte sur toute l’Europe mais aussi en Amérique, en Afrique, en Asie.

En 1979, l’entreprise familiale occitane Pierre Fabre a rencontré le premier acteur de l’industrie cosmétique japonaise Sisheido et conclu un partenariat.

En 2003, une petite équipe du groupe Pierre Fabre s’installe à Shangaï, en Chine pour investir l’immense marché chinois de la dermo-cosmétique avec les produits Eau Thermale Avène ; dix ans plus tard , avec plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaire la filiale chinoise devient la plus importante du groupe à l’international.

Un pas dans la lutte contre le cancer

En 2001, après l’explosion de l’usine toulousaine d’AZF, Pierre Fabre accepte la proposition du maire de la ville , Philippe Douste-Blazy, pour construire sur le site dévasté un pôle d’excellence mondial destiné à la lutte contre le cancer ; l’Oncopôle est inauguré en 2010.

oncopole;toulouse;pierre fabre;occitanie;

CC BY-SA 3.0

Après la disparition de son fondateur, le groupe Pierre Fabre développe en partenariat avec l’américain Array Bio Pharma une thérapie ciblée pour les patients adultes atteints d’un mélanome avancé porteur d’une mutation particulière ; fin 2018 la Commission Européenne autorise la mise sur le marché de ce traitement.

Des actions humanistes

Sous l’impulsion de Pierre Fabre, une Fondation est créée en 1994, au sein de Klorane, qui s’engage à préserver et valoriser le patrimoine végétal autour du monde : la Klorane Botanical.

De ses voyages Pierre Fabre a rapporté son indignation face aux injustices et inégalités sanitaires entre pays riches et pays pauvres du Sud.

« De toutes les inégalités, la plus blessante est l’inégalité devant la santé » dira-t-il.

En 1999, il crée une fondation qui porte son nom, reconnue d’utilité publique, afin d’améliorer l’accès aux médicaments et aux soins de qualité dans les pays du Sud. En 2008, Pierre Fabre fait don d’une grande partie de ses parts dans l’entreprise à cette fondation ; à son décès, l’ayant désignée comme légataire universel, la fondation Pierre Fabre détient 86% du capital du groupe.

En 2005, Pierre Fabre ouvre le capital du groupe à ses salariés, initiative pionnière pour une entreprise non cotée en Bourse. C’est une volonté de son fondateur qui estime que « permettre aux salariés qui ont contribué à la réussite de l’entreprise d’entrer dans son capital, c’est à la fois une manière de reconnaître le travail accompli et de préparer le futur ».

Une volonté d’implantation nationale et régionale

Premier employeur de la région Occitanie-Pyrénées Méditerranée, Pierre Fabre a toujours eu la volonté d’ancrer ses activités localement et le « made in France » est une priorité du groupe : recherche 100% en France, 90% de la production industrielle française.

Des laboratoires, des usines , des sites de distribution emploient plus de 11 000 personnes en France dont plus de la moitié dans notre région , à Soual, à Gaillac, à Castres, à Lavaur, à Mazamet, à Puylaurens dans le Tarn, à Cahors et Aignan dans le Gers, à Muret et Toulouse (Haute-Garonne), à Avène-les-Bains dans l’Hérault.

D’autres activités

En 1989, Pierre Fabre devient propriétaire du club de rugby, Castres Olympique.

Il investit dans la communication, et crée, en 1998, la holding « Sud Communication » dont il est propriétaire à titre personnel.

Cette holding détient 15% du groupe Midi Libre, 6% de la Dépêche du Midi, et d’autres média comme « Valeurs Actuelles », « Le Spectacle du Monde », le quotidien « L’Éveil de la Haute-Loire », « La Gazette de la Loire », « Tarn Infos », « Le Journal d’Ici », « La Ruche », « Le Réveil du Vivarais ».

Aujourd’hui

Après la disparition de Pierre Fabre, cet homme « exceptionnel, complexe, généreux, différent » comme le décrit son neveu lors de ses obsèques, le seul maître à bord du groupe , qui n’avait pas désigné de dauphin, la question se pose:que va devenir le groupe Pierre Fabre sans Pierre Fabre ?

Aujourd’hui, la Fondation détient désormais 86% du capital de Pierre Fabre SA à travers la société de contrôle Pierre Fabre Participations.

Le solde est détenu à hauteur de 8,5% par les collaborateurs (à travers le plan d’actionnariat salarié mis en place depuis 2005) et de 5,5% en autocontrôle (actions détenues par l’entreprise elle-même).

Ses revenus proviennent pour 43% de l’industrie pharmaceutique (13% oncologie, 17% médicaments de prescription, 8% santé familiale, 5% dermatologie médicale) , 54% de la dermo-cosmétique, 3% d’activités périphériques.

Les engagements du groupe s’inscrivent dans l’éthique de son fondateur : 100% de la recherche est en France, prioritairement dans notre région, plus de 90% de la production est française ; la responsabilité sociétale environnementale et le développement durable sont au cœur de la démarche du groupe.

J’espère que cet article, long et pourtant loin d’être complet, vous a plu et aidé à découvrir ce personnage secret et difficile à résumer.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions ; faites connaître ce blog autour de vous !

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS

https://fr.wikipedia.org/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/o

https://france3-regions.francetvinfo.fr/

https://www.pierre-fabre.com/fr

https://www.lemonde.fr/economie

https://www.ladepeche.fr/

https://www.lesechos.fr/

https://www.capital.fr/

https://www.lexpress.fr/actualites/

https://www.klorane.com/