Le Tarn

Un département d’Occitanie

Anciennement en région Midi-Pyrénées, le département du Tarn fait désormais partie de la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée.

D’une superficie de 5 758 km², d’une population de 386 543 habitants (2015), le Tarn est un département du sud du Massif Central .

Le Tarn est entouré par les départements de l’Aveyron, l’Hérault, l’Aude, la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne. Il doit son nom à la rivière qui le traverse.

Sa préfecture est Albi et ses villes principales Castres, Gaillac, Mazamet.

carte du tarn
actualitix.com

Le Tarn a été longtemps un département industriel grâce aux mines de charbon de Carmaux, à la sidérurgie de Saint Juery, aux usines textiles de Castres et Mazamet, ou à la mégisserie de Graulhet.

L’agriculture occupe une part non négligeable de son économie avec l’élevage, dans sa partie montagneuse, et les céréales.

Le département se dessine sur cinq territoires avec chacun leurs spécificités: les vignobles et bastides de Gaillac, l’Albigeois, le Pays de Cocagne, Castres- Mazamet et la Montagne Noire, le Sidobre et les Monts de Lacaune.

Les territoires du Tarn

Les vignobles et bastides de Gaillac.

Sur ce territoire du nord-ouest du département , s’étend un vignoble millénaire sur 3 923 hectares.

La réputation de ses vins blancs lui valut une AOC dès 1938 ; celle des ses vins rouges et rosés lui sera donnée en 1970.

tourisme-vignoble-bastides.com

Ce territoire a subi les ravages de la croisades des Albigeois. Au XIIIème siècle, il se reconstruit en créant des « bastides » ; ces villes fondées entre 1222 et 1373, prennent l’appellation « bastide (de l’occitan bastida) et répondent à des conditions particulières :

– elles sont construites sur un terrain octroyé par un suzerain laïc ou religieux ou les deux 

– elles font l’objet d’un acte fondateur

– elles reposent sur un projet politique basé sur l’égalité des habitants, leur autonomie dans la gestion de la ville, un poids juridique et fiscal du suzerain allégé.

La ville principale de ce territoire est Gaillac.

L’Albigeois

A l’est du gaillacois, l’Albigeois entoure la ville d’Albi, chef-lieu du département du Tarn. Ce territoire est séparé du Ségala par la rivière Dadou.

C’est une région de plateaux et de vallées. Autrefois pôle fort de l’économie du département avec les mines de Carmaux et la sidérurgie de Saint Juéry, l’Albigeois a tourné cette page de son histoire. Il se développe désormais autour d’une économie de services et du tourisme.

La ville d’Albi et sa cité épiscopale sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO ; Cordes-sur-Ciel est classé parmi les Grands Sites de la région Occitanie. Dans ce territoire comme dans le gaillacois, les bastides sont nombreuses : Cordes-sur-Ciel, Réalmont, Monestiès, Villeneuve sur Vère, Valence d’Albigeois….

flickr.com

Le Pays de Cocagne

La cocagne est un boule de feuilles écrasées et compactées à la main par les producteurs de pastel.

C’est la culture de l’Isatis Tinctoria, fleur jaune qui fera la fortune de ce territoire : ses feuilles broyées, séchées en boules, après fermentation donneront l’agranat , pâte granuleuse noirâtre qui, broyée, est utilisée pour produire le bleu pastel.

pays de cocagnecocagne-tourisme-tarn.com

Mais ce pays est aussi agrémenté des couleurs de l’ail rose de Lautrec (seul à bénéficier d’un Label Rouge) et de l’or rouge que constitue la culture du safran.

Les villes essentielles de ce territoire sont Dourgnes, Lautrec, Sorèze, Lavaur, les Cammazes…

Castres-Mazamet et la Montagne Noire

Massif montagneux au sud-ouest du Massif Central, la Montagne Noire s’étend sur le Tarn et l’Aude ainsi qu’à l’extrémité de l’Hérault et de la Haute-Garonne. Il culmine au Pic de Nore à 1121 m dans l’Aude et fait partie du Parc Naturel du Haut-Languedoc.

Sa partie tarnaise est sur le versant nord, abrupt et couvert de forêts, soumis au climat atlantique, avec au pied la ville de Mazamet.

Mazamet

flickr.com

Cette dernière a été longtemps prospère grâce à l’industrie du délainage et à la mégisserie. Désormais elle se développe autour d’autres activités : la mécanique de précision (Valéo) , les laboratoires(Pierre Fabre, SOFIC),et encore la Société de Filature et de Tissage Jules Tournier et fils.

A 15 kilomètres de Mazamet, Castres a aussi connu l’industrie florissante du textile et le développement contemporain vers d’autres industries.

Le Sidobre et les Monts de Lacaune

Ils constituent l’extrême sud du Massif Central, au cœur du Parc National du Haut Languedoc.

Le Sidobre, avec une altitude moyenne de 650m offre ses paysages sauvages et rocailleux.

Formé géologiquement dans un seul bloc de granite, il s’est fissuré en surface et l’érosion de l’eau a créé des dispositions de rochers pittoresques dont l’aspect laisse une large place à l’imagination…

Sidobrepinterest.com

Les Monts de Lacaune culminent à 1 260 m au Roc de Montalet. Pays d’élevage ils ont donné leur nom à la race de brebis sélectionnée pour la production du roquefort.

Terre d’un savoir faire ancestral, les monts de Lacaune sont réputés pour l’élevage et l’abattage du cochon ainsi que pour la fabrication de la charcuterie qui en découle.

De nombreux cours d’eau y prennent leur source:Rance, Vèbre, Gigou, Bertou et d’importantes retenues d’eau y ont été construites : lac du Laouzas, de la Raviège, des Saints Peyres.

La gastronomie tarnaise

Au carrefour des gastronomies gasconnes, languedociennes et aveyronnaises, celle du Tarn, comme partout en Occitanie, développe une cuisine de terroir.

L’ail rose de Lautrec, l’oignon de Lescure d’Albigeois, truffe noire du plateau de Cordes, les salaisons de Lacaune, les agneaux du Ségala, les foies gras IGP du Sud-Ouest, le cabécou d’Autan, le tout arrosé aves modération d’un vin de Gaillac, autant de produits du terroir qui font la renommée du département .

gastronomie gaillac ail rose charcuterietarn-conseils-tourisme.com

Le tourisme dans le Tarn

Dans ce département, comme dans toute l’Occitanie, le tourisme tient une place importante.

Trois sites sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : la cathédrale Sainte Cécile et la cité épiscopale d’Albi, l’église de Notre-Dame-du Bourg de Rabastens, au titre des chemins de Saint Jacques, la rigole de Riquet et la voûte de Vauban aux Cammazes .

saint cecile albi

pinterest.com

La bastide médiévale perchée de Cordes-sur-Ciel , Grand Site d’Occitanie , a conservé ses nombreuses et magnifiques maisons gothiques.

De nombreux villages du Tarn sont classés parmi les plus beaux villages de France : Monestiès, Lautrec, Puycelsi,Castelnau-de-Montmiral, Ambialet, Penne,Sorèze, Gaillac, Lauzerte…

J’espère que cette page qui résume le département du Tarn vous aura apporté un rapide éclairage.

Des articles viendront régulièrement la compléter en rentrant plus dans le détail.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires et à vous inscrire sur ce blog.

Inscrivez vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires

JE M’INSCRIS