La Lozère

Un département d’Occitanie

Anciennement en région Languedoc-Roussillon, le département de la Lozère fait désormais partie de la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée.

D’une superficie de 5 167 km², d’une population de 76 309 habitants (2015), la Lozère est un département montagnard du sud du Massif Central .

La Lozère est entourée par les départements du Cantal et de la Haute-Loire au nord, de l’Ardèche à l’est (départements de la région Auvergne/Rhône-Alpes), du Gard au sud et de l’Aveyron à l’ouest (région Occitanie).

Sa préfecture est Mende et ses villes principales Marvejols, Langogne, Saint Chély d’Apcher.

actualitix.com

L’économie lozérienne s’appuie sur trois pôles : l’agriculture, l’artisanat et le tourisme.

Terres arides, paysages variés, lacs et cascades, gorges et plateaux, cours d’eau sculptant des vallées pittoresques (Tarn, Lot, Jonte) font l’attrait de ce département.

Cinq zones naturelles se partagent la Lozère :les monts d’Aubrac au nord-ouest, les monts de la Margeride au nord et nord-est, les plateaux des Causses au sud-ouest et les Cévennes au sud, le tout coupé par la haute vallée du Lot.

Les régions naturelles de la Lozère

Les monts d’Aubrac

Hauts plateaux volcaniques et granitiques, l’Aubrac , au nord-ouest du département, se répartit sur les trois départements du Cantal, de l’Aveyron et de la Lozère, entre 1 000 et 1 470 m d’altitude. Plateaux souvent enneigés en hiver, balayés par le vent qui  forme des congères, subissant des étés chauds et orageux: la vie est rude en Aubrac. Le défrichement a permis de mettre en valeur des terres et de développer une zone d’élevage, en particulier d’élevage bovins. Connu pour le développement de la race « Aubrac », l’élevage extensif s’y pratique. Parallèlement à a viande, on exploite le lait pour la fabrication du fromage Laguiole ou du Bleu des Causses.

                                                                                    lozere-tourisme.com

L’artisanat autour du couteau Laguiole est mondialement connu.

L’Aubrac est une étape importante sur le chemin de Compostelle en provenance du Puy.

La station de ski de Nasbinals ainsi que la station thermale de La Chaldette s’y sont installées..

Les monts de la Margeride

Situés au nord-nord-est du départements , région granitique, ils présentent un paysage de forêts et de tourbières, entre 1 000 et 1 500 m d’altitudes.

Ils se partagent en deux plateaux : à l’ouest la région de Saint Chély d’Apcher, à l’ouest celle de Langogne et Grandrieu.

Autrefois liée au Comté du Gévaudan, ils affichent une histoire et un riche patrimoine culturel.

lozere-tourisme.com

Sillonnés de ruisseaux, agrémentés de lacs tels que le lac de Charpal (réserve d’eau potable pour la ville de Mende) ou le lac de Naussac, les monts de la Margeride prennent des allures « canadiennes ».

Les plateaux des Causses

Composés du Causse Méjean et du Causse de Sauveterre, séparés par la vallée du Tarn, ces plateaux calcaires, de 900 à 1 250 m d’altitudes sont au sud-ouest du département de la Lozère.

C’est le pays de l’élevage ovin.

Gouffres (Aven Armand, grottes de Dargilan), rivières souterraines, résurgences y sont nombreux.

lozere-tourisme.com

Les Cévennes

Massif de schistes et de granit, elles culminent au Mont Lozère à 1 699m.
Elles supportent un climat extrêmes avec de fortes chutes de neige et les fameux épisodes cévenols qui provoquent souvent d’importants dégâts.

flickr.fr

La haute vallée du Lot

Le Lot prend sa source au Mont Lozère et creuse sa vallée , d’est en ouest , au sud du département de la Lozère, au nord des Cévennes et des Causses.

Vallée encaissée au départ, elle s’élargit à partir de Chadenet pour offrir un paysage bocager et s’étaler au niveau de la ville de Mende entre le Causse de Mende et le Causse de Changefège.

                                                                              lozere-tourisme.fr

La gastronomie lozérienne

Comme dans toute l’Occitanie, les produits du terroir sont au centre de la gastronomie locale.

La Lozère rassemble sur son territoire cinq Appellations Contrôlées en ce qui concerne les fromages : roquefort, pélardon, bleu des Causses, bleu d’Auvergne, laguiole, auxquels s’ajoutent de nombreuses tommes de Lozère (vache ou brebis) , parmi lesquelles le Fédou, produit exclusivement sur le Causse Méjean.

Terre de montagne, la Lozère présente de nombreux avantages pour la fabrication , le séchage et l’affinage de la charcuterie : fricandeaux, saucisse sèche et jambon sec de Lozère, saucisse d’herbe lozérienne.

causses-cevennes.com

D’autres spécialités lozériennes s’ajoutent telles que les manouls, la pouteille, l’aligot,la truffade, le sac d’os,la coupetado qui feront l’objet d’articles spécifiques dans la rubrique gastronomie de ce blog.

Le tourisme en Lozère

Le département dispose d’un riche patrimoine naturel et culturel.

Chacune de ses régions naturelles offre ses spécificités : burons de l’Aubrac, lacs et forêts de la Margeride, falaises des gorges du Tarn ou du Lot, canyons des gorges de la Jonte, Parc naturel des Cévennes, Aven Armand, Grottes de Dargilan…

Le patrimoine culturel des villes de Mende, Langogne, Marvejols, Le Malzieu Saint Enimie etc…les fermes caussenardes sont autant de sites incontournables du département.

france-voyage.com

J’espère que cette page qui résume le département de la Lozère vous aura apporté un rapide éclairage.

Des articles viendront régulièrement la compléter en rentrant plus dans le détail.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires et à vous inscrire sur ce blog.

Pour cela dans le cadre, à droite de cet écran, notez votre prénom, votre email cliquez sur « je m’inscris ».

Vous recevrez un email de confirmation de votre inscription.

Dans cet email cliquez sur la mention « finaliser mon inscription ». Un second email vous permettra de télécharger l’ebook « Premiers pas en Occitanie ».