La Haute-Garonne

Un département d’Occitanie

Anciennement en région Midi-Pyrénées, le département de la Haute-Garonne fait désormais partie de la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée.

 https://occitanie-decouvertes.com/occitanie/

D’ une superficie de 6 309 km², d’une population de 1 335 103 habitants (2015), la Haute-Garonne est un département étiré en longueur, du sud-ouest au nord-est. Il est traversé par le cours supérieur de la Garonne d’où son appellation Haute-Garonne.

Sa forme allongée le rend mitoyen des départements des Hautes-Pyrénées au sud-ouest, du Gers à l’ouest, du Tarn-et-Garonne au nord, du Tarn au nord-est, de l’Aude à l’est https://occitanie-decouvertes.com/occitanie/aude/, de l’Ariège au sud-est  https://occitanie-decouvertes.com/occitanie/ariege/ et de l’Aragon et de la Catalogne, en Espagne.

La Haute-Garonne est à cheval sur les anciennes provinces du Languedoc et de la Gascogne.

Le département est traversé d’est en ouest par le canal du Midi et le canal latéral à la Garonne.

Sa préfecture est Toulouse, capitale de la nouvelle région Occitanie/Pyrénées Méditerranée, et ses villes principales Saint Gaudens, Muret.

fr.wikipedia.org

Le département se divise en deux zones de populations : le nord avec l’agglomération de Toulouse présente une forte densité de population alors que le sud est très peu dense. Certaines communes du nord sont parmi les plus peuplées de France alors qu’au sud, d’autres sont les moins habitées du pays.

Ce département figure, économiquement,  comme un des plus dynamiques de France .

La métropole toulousaine tire l’économie industrielle grâce au fort développement de l’industrie aéronautique. Toulouse est la capitale européenne de l’aéronautique et de l’espace, siège d’Airbus. La chimie et l’informatique bénéficient de la présence des grandes écoles et de la qualité de la formation universitaire.

L’agriculture garde une place importante dans le département en particulier dans les zones non urbanisées du département.

Le tourisme se localise sur la zone pyrénéenne et la ville de Toulouse avec son riche patrimoine.

Le département se divise en trois zones naturelles : le sud , région montagneuse au pied du massif pyrénéen, le centre avec la plaine autour de la Garonne et les plateaux du Comminges, au nord la zone toulousaine et ses plateaux environnants du Lauragais à l’ouest et de la Lomagne à l’ouest.

Les régions naturelles de la Haute-Garonne

La région montagneuse et le massif pyrénéen

La partie pyrénéenne de la Haute-Garonne s’étend sur 22km, et culmine au Pic de Perdiguère (3 222m) sur la frontière espagnole

 https://occitanie-decouvertes.com/les-pyrenees-occitanes/

Elle est limitée à l’ouest par la Bigorre (Hautes-Pyrénées), à l’ouest par le Couserans (Ariège ) https://occitanie-decouvertes.com/occitanie/ariege/ et au sud par l’Espagne.

La Garonne et son affluent, la Pique,  coulent en torrents, rapides à travers deux larges vallées. 

Les massifs sont recouverts de forêts denses de feuillus. Les fonds des vallées s’étalent en plaines plus larges propices aux cultures : vergers et céréales.

La ville principale de cette zone du département est Saint Gaudens.

tourisme.fr

Comme dans toute la chaîne pyrénéenne, les lacs sont nombreux : lac d’Espigo, lac d’Oo et sa cascade, lac des Cabrioules, lac d’Enfer…les chemins de randonnées aussi…

Les sources abondantes ont permis l’implantation de stations thermales.

L’enneigement est favorable aux stations de ski qui bénéficient de la proximité de la nombreuse population de la zone toulousainee: Peyragude, Le Mourtis, Luchon-Super Bagnères, Bourg d’Oueil.

La plaine de la Garonne et les plateaux du Comminges

La plaine de la Garonne s’étale de Montrejeau à Saint Martory, et s’appuie à l’ouest sur les plateaux du Comminges. Partie de la Haute-Garonne entre l’Ariège et le Gers, le paysage se caractérise par l’alternance de coteaux et de vallées. Au sud et à l’est de la Garonne, les vallées de ses affluents, le Volp et l’Arize, remontent en profondeur vers le sud dans les piémonts pyrénéens.

Dans les zones de coteaux (Volvestre, coteaux du Saves, terrasses de la Garonne) se développent polyculture et élevage ( bovins, broutards, vaches à lait).

fr.wikipedia.fr

Les villes sont des bastides (Montesquieu, Saint Sulpice, le Fousseret) ou des circulades (Martres-Tolosane).

Le pays toulousain et ses plateaux environnants du Lauragais et de la Lomagne

Carrefour entre l’Atlantique, la Méditerranée et les Pyrénées, le pays toulousain s’étend autour de la large vallée de la Garonne, encadré par les plateaux de Lomagne à l’ouest et du Lauragais à l’est.

Un important réseau de canaux, drains et canelets a permis de développer une agriculture intensive. La Lomagne, sous influence océanique et le Lauragais sous influence méditerranéenne, sont des zones de cultures céréalières.

haute-garonne.gouv.fr

A l’extrémité nord-est du département, en limite du Tarn et Garonne, le frontonnais, abrité du vent d’autan, est une zone viticole qui produit un vin AOC.

Toulouse et sa métropole, occupe le centre de cette partie du département.

La gastronomie haute-garonnaise

Comme dans toute l’Occitanie, les produits du terroir sont au centre de la cuisine locale.

On y déguste l’incontournable saucisse de Toulouse, l’oie grise de Toulouse, des foies gras https://occitanie-decouvertes.com/le-foie-gras-joyau-de-la-gastronomie-occitane/ et bien sur le cassoulet toulousain, rival de celui de Castelnaudary https://occitanie-decouvertes.com/et-si-nous-parlions-cassoulet/, et autres mounjetats !

fr.wikipedia.org

Les violettes de Toulouse, croustades, pumpets (feuilletés), pasteras (crêpe pyrénéenne) et milhassous (gâteau à la farine de maïs) apportent douceurs aux menus.

Le tourisme en Haute-Garonne

Comme dans la plupart des départements d’Occitanie le tourisme est en plein développement en Haute-Garonne.

Toulouse, la « ville rose » est dotée d’un riche patrimoine historique et culturel.

Les Pyrénées de Haute-Garonne offrent randonnées, stations thermales, station sport d’hiver.fr.wikipedia.org

De nombreuses bastides des XIIIème et XIVème siècles, des clochers-murs offrent leur architecture particulière.

Saint Bertrand de Comminges, village médiéval, est le seul a avoir obtenu le classement parmi « les plus beaux villages de France » mais d’autres méritent le détour : Rieux-Volvestre, Saint Elix-le-Château, Montbrun-Bocage, Clermont-le-Fort, Martres-Tolosane, Artigue, Avignonnet-Lauragais, entre autres…

J’espère que cette page qui résume le département de la Haute-Garonne vous aura apporté un rapide éclairage.

Des articles viendront régulièrement la compléter en rentrant plus dans le détail.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires et à vous inscrire sur ce blog.

Pour cela dans le cadre, à droite de cet écran, notez votre prénom, votre email cliquez sur « je m’inscris ».

Vous recevrez un email de confirmation de votre inscription.

Dans cet email cliquez sur la mention « finaliser mon inscription ». Un second email vous permettra de télécharger l’ebook « Premiers pas en Occitanie ».