Le Gard

Un département d’Occitanie

Anciennement en région Languedoc-Roussillon, le département du Gard fait désormais partie de la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée.

D’une superficie de 5 853 km², d’une population de 738 189 habitants (2015), le Gard est un département littoral. II doit son nom à la rivière qui le traverse( nommée localement le Gardon).

Le Gard est entouré par les départements de l’Aveyron, de la Lozère, de l’Ardèche, du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône, de l’Hérault.

Il s’étend des Cévennes au nord où il culmine au Mont Aigoual à 1 567 m , à la Méditerranée au sud.

Sa préfecture est Nîmes et ses villes principales Alès, Bagnols-sur-Cèze, Beaucaire.

                                                                                     actualitix.com

Désindustrialisé depuis plusieurs années, avec peu de professions à haut niveau , un taux de chômage important, des dépenses sociales conséquentes, malgré une agriculture de qualité, le Gard est un département relativement pauvre.

Le tourisme est la première ressource économique du département. 550 monuments classés monuments historiques, des Grands Sites comme la Camargue gardoise, le cirque de Navacelle, les Gorges du Gardon, le Pont du Gard (classé à l’UNESCO), l’abbatiale de Saint Gilles, les arènes de Nîmes, les causses cévenols et leur patrimoine culturel, attirent chaque année un nombre important de touristes.

Le Gard se compose de 4 zones naturelles : les Cévennes, contreforts du Massif Central, un zone de garrigues et les Costières qui descendent jusqu’au littoral et à la Camargue gardoise ou Petite Camargue.

Les régions naturelles du Gard

Les Cévennes

                                                                                     tripadvisor.fr

Chaîne montagneuse du sud du Massif Central, avec les monts du Vivarais au nord, ceux de Lacaune et le massif de l’Espinouse à l’ouest, les Cévennes se déploient sur la Lozère et le Gard !; elles se prolongent sur l’Ardèche et la Haute-Loire à l’est. Elles culminent au Mont Lozère à 1 699 (au pic de Finiels en Lozère) et au Mont Aigoual à 1 567 m en limite du Gard et de l’Hérault.

La cité médiévale de Vèzenobres, les villages typiques cèvenols de Saint-Jean-du-Gard, Anduze, Génolhac avec leur patrimoine culturel et historique, Alès , La Grand-Combe et leur patrimoine miniers, contribuent à l’attrait et à la diversité de cette zone.

Les Garrigues

midilibre.fr

Elles s’étendent des Cévennes à la basse plaine et jouissent d’un climat méditerranéen très marqué avec des étés chauds et secs,des hivers doux ; les précipitations automnales sont abondantes, orageuses, irrégulières et souvent dévastatrices (épisodes cévenols).

Les villes principales sont Uzès, Sommières, dotées d’un riche patrimoine.

Les Costières

fr.wikipedia.org

Premier relief depuis la Méditerranée, les Costières du Gard s’étendent sur environ 40 km de Beaucaire à Vauvert. Coteaux de faible altitude, elles culminent au Puech de Dardaillon à Générac (146m).

Devant leur nom à l’occitan, coustiera, leur sol caillouteux est favorable à la viticulture et à la production d’un vin AOC depuis 1986 : le vin des Costières de Nîmes.

Le littoral et la Petite Camargue

lefigaro.fr

La Petite Camargue ou Camargue gardoise est la partie du département entre le petit Rhône (bras du delta du Rhône le plus à l’ouest)à l’est, le Vidourle à l’ouest, les Costières au nord et la mer Méditerranée au sud. Elle se prolonge dans l’est du département de l’Hérault entre Marsillargues et Montpellier.

Espace protégé, cette zone se répartit entre viticulture ( vin des sables), riziculture (riz de Camargue), saliculture (salins d’Aigues-Mortes), élevage (manades).

Les villes principales sont Saint Gilles , Vauvert, Aigues Mortes, le Grau du Roi.

La gastronomie gardoise

              

                       amazon.fr                                                                               pinterest.fr

La gastronomie gardoise est riche des produits du terroirs : oignons, pommes et châtaignes des Cévennes, multiples catégories de riz de Camargue, viande bovine, olives et huile d’olive , pélardons, brandade de morue de Nîmes, vins des sables, des Costières du Gard etc.

Le tourisme dans le Gard

Première ressource économique du Gard , le tourisme rayonne sur toutes les régions naturelles du département.

L’histoire du département est riche, de celle des Romains à celle des huguenots.

La romanité du département est mise en valeur et fortement présente : Pont du Gard, Arènes de Nîmes, Maison carrée et Tour Magne de Nîmes.

Les monuments historiques à visiter sont nombreux :du Duché d’Uzès aux remparts d’Aigues-Mortes, de l’abbatiale de Saint Gilles, à la Chartreuse de Valbonne ou à celle du Val de Bénédiction en passant par de nombreux châteaux.

Des gorges du Gardon à la Camargue, du cirque de Navacelle à l’aven d’Orgnac , les paysages sont multiples et variés.

france-voyages.fr

Le Gard a su agrémenter ses attraits historiques , culturels et naturels par des activités telles que la visite de la Bambouseraie d’Anduze ou du Seaquarium du Grau du Roi, la promenade en train à vapeur dans les Cévennes ou la visite des Salins d’Aigues Mortes, et d’autres encore..

J’espère que cette page qui résume le département du Gard vous aura apporté un rapide éclairage.

Des articles viendront régulièrement la compléter en rentrant plus dans le détail.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires et à vous inscrire sur ce blog.

Pour cela dans le cadre, à droite de cet écran, notez votre prénom, votre email cliquez sur « je m’inscris ».

Vous recevrez un email de confirmation de votre inscription.

Dans cet email cliquez sur la mention « finaliser mon inscription ». Un second email vous permettra de télécharger l’ebook « Premiers pas en Occitanie ».