L’Aude

Un département d’Occitanie

L’Aude, anciennement en région Languedoc-Roussillon, fait désormais partie de la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée.

D’une superficie de 6 343 km², d’une population de 366 957 habitants (2015), l’Aude est située entre deux massifs montagneux, les Pyrénées au sud et la Montagne Noire au nord, limitée par la Méditerranée à l’est, la plaine toulousaine à l’ouest.

Elle doit son nom au fleuve qui la traverse et qui rejoint la mer à sa limite avec le département de l’Hérault.

Limitrophe des Pyrénées-Orientales, de l’Ariège, de la Haute-Garonne, du Tarn et de l’Hérault, traversée par le canal du Midi, le département subit les influences méditerranéenne et océanique.

1france.fr

Sa préfecture est Carcassonne dont la cité est mondialement connue ; ses villes principales sont Castelnaudary, Lézignan-Corbières, Limoux, Narbonne.

L’économie du département est essentiellement tertiaire (80%). L’agriculture (6%), l’industrie (7%), et la construction (7%) se partagent le reste de l’activité.

Deux grands axes routiers se croisent dans l’Aude : l’autoroute des deux Mers (A61) et la Languedocienne (A9) ; le réseau ferroviaire suit les mêmes tracés, le canal du Midi , axe fluvial touristique majeur entre la Méditerranée et l’Océan Atlantique la traverse d’ouest en est.

Le port de commerce de Port-la-Nouvelle a une importance internationale.

Le tourisme et l’agriculture s’y développent selon les zones géographiques.

L’agriculture se répartit entre la production céréalières du Lauragais et la viticulture des coteaux.

L’Aude dispose d’un territoire varié et d’un ensoleillement qui lui permet une production viticole de qualité ; de nombreux crus sont produits dans le département, des vins de table au vin d’Appellation d’Origine Contrôlée en passant par les vins de pays et les vins de qualité supérieure (VDQS) .

Le tourisme est en pleine expansion, dans deux directions tiré par deux centres d’intérêts , mis en valeur, le littoral (avec de nombreuses plages et stations balnéaires) et le patrimoine culturel avec la cité de Carcassonne, les châteaux cathares et le canal du Midi.

Un département et de nombreux « pays »

Le Lauragais

De part et d’autre du canal du Midi, cette zone rurale portent des surnoms qui illustrent bien la richesse de sa production agricole surtout céréalière et d’élevage : « grenier à blé du Languedoc », « Pays de Cocagne », « Petite toscane française », « pays aux mille collines ».

Elle est aussi l’épicentre de l’histoire du catharisme.

Son patrimoine architectural est riche : églises, clochers-murs, bastides, pigeonniers, etc.

Les villes principales sont Castelnaudary , mondialement connue pour son cassoulet et Bram .

lesfetesdulauragais.fr

La Montagne Noire

Extrémité sud-ouest du Massif Central, la Montagne Noire s’étend sur trois départements : l’Hérault, le Tarn et l’Aude.

Au nord du département de l’Aude, entre le Lauragais et le Minervois, sa partie centrale, audoise, culmine au Pic de Nore à 1 210m. Les piémonts laissent vite place aux forêts de châtaigniers et de chênes verts.

De tradition pastorale et agricole, l’eau est présente dans cette région et au milieu de murets de pierres, sèches, de capitelles de bergers , de dolmens, de pierres plantées, des petits villages pittoresques gardent la trace de leur tradition montagnarde.

Le Cabardès

Il s’étend de la Montagne Noire au Carcassonnais. Comme la totalité de l’histoire de l’Aude et d’une partie de l’Ariège, de la Haute-Garonne , du Tarn, et de l’Hérault, l’histoire de ce « pays » a été fortement marqué par le catharisme à la fin du XII ème siècle et au début du XIII ème. On en trouve trace dans son patrimoine et aujourd’hui dans le développement de l’activité touristique .

Longtemps terre d’industrie minière et textile, désormais viticulture, élevage subsistent mais la région offre des conditions favorables aux énergies renouvelables ; les parcs éoliens et les centrales photovoltaïques s’y développent.

Le Carcassonnais

Entre le Lauragais, la Montagne Noire, les Corbières et la vallée de l’Aude, la ville de Carcassonne, préfecture de l’Aude , est au centre de ce pays . Mondialement connue pour sa partie fortifiée : la Cité de Carcassonne, cette commune de 65 km2 est traversée par l’Aude, le Frequet et le canal du Midi.

ladepeche.fr

Le Razès

Pays compris entre Limoux et Mirepoix, le Razès est une vaste dépression au milieu des collines de l‘est audois.

Plaine vallonnée creusée par le Sou, entre le rebord abrupt des collines de la Piège à l’ouest, le petit massif de la Malepère au nord, les reliefs du Quercorb au sud et la vallée de l’Aude à l’est, le Razès abrite de nombreux petits villages en « circulade »( construction en cercle autour de l’église ou du château) et un plus gros bourg : Belvèze.

Le Quercorb

Le Quercorb est un « pays » isolé de moyenne montagne qui relie le Lauragais au Pays de Sault. Sa principale ville est Chalabre et il est surtout connu pour le château de Puivert.

Le Pays de Sault

Aux confins des Pyrénées audoises et ariégeoises le Pays de Sault est un plateau de pâturages verdoyant et de sapins.

Étape sur la route de l’Andorre, il s’élève de 990 à 1 310m. C’est une Terre d’agriculture et d’élevage.

Les villes principales sont Belcaire, Quillan, Axat.

Le Minervois

Le Minervois tient son nom de la ville cathare de Minerve (Hérault) et s’étend sur les basses collines entre le Cabardès à l’ouest, la Montagne Noire au nord, et partage une partie avec la limite de l‘Hérault.

Zone de causses et de garrigues , de vignobles , elle s’étend entre le canal du Midi et le piémont de la Montagne Noire.

Ses vignobles produisent des crus réputés et de qualité.

Capitelles (batisses en pierres sèches), moulins, chapelles dolmens offrent aux tourismes d’agréables circuits.

minervois-tourisme.fr

Les Corbières

Collines de calcaires et de schistes, de moyenne montagne (400 à 500m), elles bénéficient d’un climat méditerranéen.

L’empreinte cathare est, là aussi, présente avec les châteaux de Peyrepertuse, Aguilar, Quéribus, Puylaurens, Termes.

Les villes principales sont Lézignan-Corbières, Durban-Corbières, Tuchan et Mouthoumet.

La Narbonnaise

Partie littorale du département, la Narbonnaise, s’étend du canal du Midi aux Pyrénées-Orientales et s’adosse au massif de la Clape, au pied des Corbières.

Vaste zone lagunaire faisant suit aux étangs de la basse vallée de l’Aude (de Vendres , de la Matte, de Pissevaches), les étangs de la Narbonnaise: Bages-Sigean, Doul, Ayrolle, Campignol, Gruissan et Mateille constituent une zone très surveillée et protégée par les instances environnementales.

Ces étangs sont exploité pour la pêche (anguilles, dorades, loup, muges) ou pour la conchyliculture (Leucate, Gruissan) et les marais salants (Gruissan).

Port La Nouvelle, 3ème port français de Méditerranée , et 1er port national exportateur de blé dur (essentiellement vers l’Italie et le Maghreb) connaît un développement important.

https://occitanie-decouvertes.com/le-littoral-occitan/

Les plages et le tourisme balnéaire sont une importante activité de la Narbonnaise.

Narbonne en est la ville principale et avec 53 462 habitants est la plus peuplée du département.

Une gastronomie authentique et variée

https://occitanie-decouvertes.com/gastronomie/

Valorisée commercialement par l’appellation « produits cathares », la gastronomie audoise est riche et variée.

De l’incontournable et mondialement connu cassoulet de Castelnaudary aux nombreux crus des Corbières, du Minervois, aux produits de l’élevage, de l’agneau aux oies et canards gras, la gastronomie audoise traduit la richesse et l’authenticité de son terroir. https://occitanie-decouvertes.com/et-si-nous-parlions-cassoulet/

fr.tripadvisor.be

Le tourisme dans l’Aude

Lui aussi s’appuie sur le patrimoine historique laissé par le catharisme et ajoute ainsi au tourisme estival attiré par les plages et les nombreuses stations balnéaires, un tourisme vert et culturel autour des nombreux châteaux cathares et de leur histoire.

CHATEAU DE LASTOURS

                           audetourisme.com

J’espère que cette page qui résume le département de l’Aude vous aura apporté un rapide éclairage.

Des articles viendront régulièrement la compléter en rentrant plus dans le détail.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires et à vous inscrire sur ce blog.

Pour cela dans le cadre, à droite de cet écran, notez votre prénom, votre email cliquez sur « je m’inscris ».

Vous recevrez un email de confirmation de votre inscription.

Dans cet email cliquez sur la mention « finaliser mon inscription ». Un second email vous permettra de télécharger l’ebook « Premiers pas en Occitanie ».

Tout cela est gratuit.

Votre inscription vous permettra d’être informé(e) de chaque nouvelle parution sur le blog « Occitanie…découvertes ! »et d’être abonné(e) à mon « billet hebdomadaire ».