L’Ariège

Un département d’Occitanie

fr.wikipedia.org

Anciennement en région Midi Pyrénées, le département de l’Ariège fait désormais partie de la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée.

D’une superficie de 4 890 km², d’une population de 152 574 habitants(2014), l’Ariège est adossé aux Pyrénées, limitrophe de l’Espagne et de l’Andorre au sud, de la Haute-Garonne, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales sur ses autres côtés.

Occupée sur une grande partie par le Parc Naturel des Pyrénées Ariégeoises (49%), l’Ariège est un département rural, authentique riche de ses traditions, de son histoire.

Sa préfecture est Foix, ses villes principales Pamiers, Saint-Girons, Lavelanet.

Le département profite de la proximité de la métropole toulousaine.

L’économie du département est essentiellement tertiaire (50 % commerces, transports et services divers, 14 % administration publiques). L’agriculture représente 17 %, la construction 11 % et l’industrie seulement 8 %.

Le commerce se caractérise par une forte emprise de la grande distribution.

L’agriculture est répartie entre :

– la plaine, zone la plus fertile et irriguée (céréales et semences),

– les coteaux qui l’entourent, appelés Terrefort, difficiles à travailler mais qui permettent élevage et culture car entrecoupés de vallons irrigables grâce aux retenues réalisées sur les principaux cours d’eau

– le piémont pyrénéen favorable à l’élevage

– la haute montagne avec quelques surfaces récoltables sur les fonds de vallées et les estives qui accueillent chaque année 52 000ovins, 12 500 bovins et 1 500 équins (chiffres chambre agriculture). https://occitanie-decouvertes.com/les-pyrenees-occitanes/

L’industrie se concentre sur 5 activités :

– la métallurgie et le travail des métaux

– la chimie, le caoutchouc et les plastiques

– le bois et le papier

– le textile

– l’industrie agro-alimentaire

Le tourisme est une activité en expansion dans le département mais en forte concurrence.

Un territoire en quatre « pays »

Les Portes de l’Ariège

ariege.com

Cette zone, proche de Toulouse s’étend de la plaine du Lauragais au piémont pyrénéen, le long de la national 20 et de l’autoroute A66. Elle bénéficie fortement de l’expansion de la métropole toulousaine.

C’est dans ce « pays » que se trouve la célèbre grotte du Mas d’Azil, spectaculairement traversée par la route et la rivière Azire. Habitée dès l’époque magdalénienne la préhistoire y a laissé son empreinte.

Le pays du Couserans

ariege.com

Ce pays fait entièrement partie du Parc National des Pyrénées Ariégeoises.

Pays de montagnes, collines, plaines, lacs, cascades et forêts, il est parcouru par 18 vallées sur les flancs du Mont Valier (2 838 m) comme la vallée de Bethmale.

La station de Guzet offre ses pistes de ski et des pistes de ski de fond autour de l‘étang de Lerz et la ville de Saint-Lizier la richesse de son histoire et de son patrimoine.

Foix et la Haute Ariège

ariege.com

La rivière Ariège est la colonne vertébrale de ce pays.

Foix dominé par son imposant château est la préfecture du département.

De Foix à l’Hospitalet , à la limite de l’Andorre, forêts et montagnes offrent une vue magnifique avec à l’est le massif du Donnezan.

Luzenac , célèbre par la carrière de talc de Trimouns, les grottes de Niaux, Bédeilhac, Lombrives et la Vache sont autant de sites à voir.

La station d’Ax-les-Thermes à 720 m d’altitude propose activités de thermalise et station de sport d’hiver .

Pays d’Olmes et Pyrénées cathares

ariege.com

La ville principale de ce « pays » est Lavelanet, autrefois dominée par l’industrie textile.

La route des châteaux qui la traverse mène à Montségur, symbole de l’époque cathare ; la route des églises permet d’observer la diversité de leurs architectures.

Les monts d’Olmes offrent de nombreuses activités hivernales.

Mirepoix , cité médiévale qui a su garder son cachet moyenageux est un incontournable de ce « pays ». 

mirepoix

Une gastronomie de terroir

Au croisement des influences gasconne et languedocienne, l’Ariège offre une grande richesse gastronomique basée sur les produits locaux.

https://occitanie-decouvertes.com/gastronomie/

Basée sur une cuisine ancestrale, de l‘époque où chaque famille disposait de ses volailles, des produits de sa ferme et tuait le cochon, la gastronome ariégeoise a su garder cette empreinte.

azinat.com

Jambon, saucisson de couennes et traditionnels, saucisse de foie sèche ou fraîche, boudin noir et poitrine fumée sont à la base de cette cuisine de terroir.

Oie et canards confits ne sont pas en reste.

Soupes et potages, salades, plats locaux, fromages tels que le bethmale, le bamalous, le moulis, de vache, de brebis ou de chèvre, pâtisseries comme croustades et millas, permettent de faire des repas complets en produits du pays !

Un département touristique

En Ariège toutes sortes de tourisme trouvent réponse !

– Châteaux : Foix, Lagarde, Miglos, Mirabat, Montaillou, Montségur.

– Grottes : Mas d’Azil, Bédeilhac, Labouiche (rivière souterraine), La Vache, Lombrives, Niaux

– villes et villages pittoresques : Ayet-en-Bethmale, Camon, Le Carla-Bayle, Mirepoix, Saint-Lizier, Saint-Marin-d’Oydes, Sentein, Seix, Tourtouse.

https://occitanie-decouvertes.com/jevous-emmene-a-mirepoix/

Le choix est vaste.

J’espère que cette page qui résume le département de l’Ariège vous aura apporté un rapide éclairage.

Des articles viendront régulièrement la compléter en rentrant plus dans le détail.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires et à vous inscrire sur ce blog.

Pour cela dans le cadre, à droite de cet écran, notez votre prénom, votre email cliquez sur « je m’inscris ».

Vous recevrez un email de confirmation de votre inscription.

Dans cet email cliquez sur la mention « finaliser mon inscription ». Un second email vous permettra de télécharger l’ebook « Premiers pas en Occitanie ».

Tout cela est gratuit.

Votre inscription vous permettra d’être informé de chaque nouvelle parution sur le blog « Occitanie…découvertes ! »et d’être abonné à mon « billet hebdomadaire ».