Occitanie? Découvrez en quelques mots cette « nouvelle » Occitanie….

«Vous connaissez déjà , sans doute, la  » nouvelle  » Occitanie administrative

Issue de la réforme territoriale de 2014 , l’Occitanie actuelle est le résultat de la fusion des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Elle compte 13 départements : Ariège (09), Aude (11), Aveyron (12), Gard (30), Haute Garonne (31), Gers (32), Hérault (34), Lot (46), Lozère (48), Hautes Pyrénées (65), Pyrénées Orientales (66), Tarn (81), Tarn et Garonne (82).

actualitix.com

 Voisine de la Nouvelle Aquitaine à l’Ouest, de Provence-Alpes-Côte d’Azur à l’Est, d’Auvergne-Rhône-Alpes au Nord, limitrophe de l’Espagne et de l’Andorre au Sud, l’Occitanie s’appuie sur le Sud du Massif Central et le versant nord des Pyrénées et bénéficie de 215 kilomètres de littoral méditerranéen.

Deuxième région de France métropolitaine en surface (72 724 km²) et 5ème en population (5 744 185), l’Occitanie est traversée par le canal des Deux Mers , réunion du canal du Midi (construit par Paul Riquet au XVIIème siècle entre Toulouse et l’étang de Thau) et du canal latéral à la Garonne ( aménagé au XIXème siècle, jusqu’à Toulouse) .

La population est inégalement répartie entre deux métropoles importantes Toulouse, chef lieu préfectoral , et Montpellier, un littoral méditerranéen assez peuplé et des zones rurales plus désertées.

Sa situation géographique (proximité de la mer, de la moyenne et haute montagne) ajoutée à son climat, qui bénéficie d’un grand ensoleillement, en fait une région attirante et privilégiée.

Riche de 8 sites classés par l’UNESCO, de 4500 monuments historiques, 2 Parcs nationaux, 1 Parc Naturel Marin, 6 Parcs Naturels Régionaux , l’Occitanie s’adapte au goût de tous et de chacun ; de nombreuses traditions et spécificités régionales dans plusieurs domaines en complètent l’attractivité touristique.

En outre l’Occitanie est , depuis plusieurs années, une des régions de France dont la croissance démographique est la plus forte.

Une partie de « l’ancienne »Occitanie médiévale…

Elle est une grande partie de l’Occitanie médiévale qui recouvrait le sud de la France ( à l’exception du Pays Basque et du Roussillon), le Val d’Aran espagnol et les Vallées occitanes italiennes.

Pour l’essentiel de tradition occitane, la majorité de son territoire (95%) se situe au centre de l’Occitanie culturelle d’où son fort attachement à l’identité occitane, dénominateur commun aux anciennes région Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

D’origine latine (occitane et catalane), elle regroupe ce qui était , au XVIIIème siècle :

– le Languedoc (Haut et Bas Languedoc)

– les Pays catalans( Roussillon, Cerdagne, Vallespir, Conflent, Capcir

– le comté de Foix

– certaines parties orientales de la Gascogne (Armagnac, Comminges, Couserans, Bigorre, Condommois, Nébouzan, Rivière Verdun) et de la Guyenne (Quercy, Rouergue).

Ces appellations sont encore conservées pour préciser territorialement certains de ces « pays ». 

Toutes ces provinces relevaient, sous l’Ancien Régime, pour la plupart d’entre elles, du Parlement de Toulouse.

Voilà un rapide aperçu de la région Occitanie….J’espère que vous l’apprécierez, où que vous soyez, d’où que vous veniez…

Des articles viendront régulièrement la compléter en rentrant plus dans le détail.

Vous trouverez sur Occitanie….découvertes! d’autres informations concernant les coutumes, le langage, la gastronomie, les lieux pittoresques , les personnages célèbres de l’Occitanie.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires et à vous inscrire sur ce blog.

Pour cela dans le cadre, à droite de cet écran, notez votre prénom, votre email cliquez sur « je m’inscris ».

Vous recevrez un email de confirmation de votre inscription.

Dans cet email cliquez sur la mention « finaliser mon inscription ». Un second email vous permettra de télécharger l’ebook « Premiers pas en Occitanie ».

Tout cela est gratuit.

Votre inscription vous permettra d’être informé de chaque nouvelle parution sur le blog « Occitanie…découvertes ! »et d’être abonné(e) à mon « billet hebdomadaire ».