Les papes de chez nous

Les papes siègent traditionnellement à Rome, au Vatican ; toutefois de 1305 à 1417 , ils s’installent en France, à Avignon (Vaucluse). Cette parenthèse de l’histoire se divise en deux périodes: de 1305 à 1370 avec des papes français et occitans (de l’Occitanie « historique ») et de 1371 à 1417, période du Grand Schisme d’Occident, avec des papes considérés comme des antipapes car opposés aux papes de Rome.

Relater cette histoire dans le détail n’est pas dans les propos de ce site.

Nous nous en tiendrons seulement à évoquer les liens avec notre région actuelle : Occitanie-Pyrénées Méditerranée.

– pourquoi des papes en Avignon

– des papes occitans

– trois papes de notre région Occitanie-Pyrénées Méditerranée.

Pourquoi des papes en Avignon

Le contexte historique

L’empire carolingien se délite dès le IXème siècle.

L’empire romain germanique s’établit avec le soutien de la papauté.

Désordres politiques et religieux se multiplient. Pouvoir spirituel et pouvoir temporel s’affrontent ou pactisent selon les besoins de l’un ou de l’autre.

Le développement de l’ordre marchand à la fin du XIIIème siècle, a donné de l’importance à la bourgeoisie ; celle-ci détenant la puissance financière, princes et ecclésiastiques lui empruntent des fonds ; elle prend un rôle croissant dans les progrès scientifiques et philosophiques.

Confronté à une diminution de son pouvoir spirituel, l’Église tente d’augmenter son pouvoir temporel, le pape Boniface VIII affirme, en 1302, dans sa Bulle Unam Sanctam, la supériorité des papes sur les rois. En France, il se heurte à Philippe le Bel. Il s’ensuit des mois de querelles, qui se termineront par l’élection en 1305 du pape français, Clément V.

Choix pontifical d’Avignon

L’Italie est déchirée entre les Guelfes, partisans du pape, et les Gibelins, partisans de l’Empereur.

Les grandes familles romaines s’affrontent pour placer un des leurs sur le siège papal.

L’Église romaine traverse une grave crise politique.

Le pape Clément V renonce à se rendre à Rome par crainte des intrigues. Il décide de se faire couronner à Lyon.

Avignon est une possession pontificale depuis 1229.

papes;avignon;occitanie;

pinterest.fr

Philippe le Bel veut supprimer l’influent et riche Ordre du Temple qui dépend du pape. Clément V désireux de s’octroyer les bonnes grâces du souverain français, ne s’oppose pas à son procès. Clément V convoque le concile de Vienne (Isère) pour juger l’Ordre du Temple. Il doit se rapprocher de cette ville et rejoint la terre pontificale d’Avignon.

Avignon, bien plus favorable que Rome sur les plans politique et géographique, présente de nombreux avantages pour la papauté :

– sa situation sur la rive gauche du Rhône la met en relation avec le nord de l’Europe

-la vallée du Rhône est la frontière entre la France et le Saint Empire romain germanique ;

– le pont Saint Bénézet, lieu de passage obligé entre l’Espagne et le Languedoc et entre l’Italie et la Provence, lui donne un statut de capitale internationale ;

– la très réputée foire de Beaucaire proche en a fait une étape commerciale obligée.

Des papes occitans

Un premier pape hors du Sacré Collège

Les papes sont élus par le Sacré Collège (Collège cardinalice ou Collège des cardinaux) qui réunit l’ensemble des cardinaux de l’Église catholique. Du XIIIème au XVème siècles, le Sacré Collège ne dépasse pas trente cardinaux (en 2016, on en compte 228!)

En juillet 1304, à la mort du pape Benoît XI, successeur du pape Boniface VIII des querelles éclatent entre bonifaciens et antibonifaciens ! La décision est alors prise d’élire un pape hors du Sacré Collège. Le choix se porte sur l’évêque de Bordeaux, Bertrand de Got.

Des papes de langue d’oc

Les sept papes qui siègent à Avignon de 1305 à 1377 sont français et de langue d’oc.papes;avignon;occitanie;

pinterest.fr

Ils sont choisis dans des régions qui dépendent directement du roi de France, du roi d’Angleterre pour ses terres qu’il possède en France ou du comté de Provence qui dépend du Saint Empire romain germanique.

Clément V (Bertrand de Got), pape de 1305 à 1314, naît vers 1264, en Guyenne, près de Villandraut (Gironde).

Jean XXII (Jacques Duèze), pape de 1316 à 1334, naît en 1244 à Cahors (Lot).

Benoît XII ( Jacques Fournier), pape de 1334 à 1342, naît vers 1285 à Foix (Ariège).

Clément VI (Pierre Roger), pape de 1342 à 1352, naît en 1291 à Roziers d’Egleton (Corrèze).

Innocent VI ( Étienne Aubert), pape de 1352 à 1362, naît en 1282 à Beyssac (Corrèze).

Urbain V (Guillaume de Grimoard), pape de 1362 à 1370, naît en 1310 à Grizac (Lozère).

Trois papes d’Occitanie-Pyrénées Méditerranée

Jean XXII

pape;jeanXXII;occitanie; lot;wikipedia.org

Jacques Duèze est le fils d’une famille de banquiers, bourgeois aisés de Cahors (Lot).

Après des études chez les dominicains à Cahors, il étudie le droit à Montpellier, puis poursuit ses études à la faculté de théologie de Paris. Il enseigne à Toulouse avant d’être nommé archiprêtre à Cahors, chanoine de Saint Front à Périgueux, archiprêtre à Sarlat, Doyen au Puy, évêque de Fréjus puis d’Avignon.

Après une élection difficile qui oppose au sein du Sacré Collège les clans des Gascons, des Italiens, les partisans des uns et des autres, des Languedociens, des Quercinois….et qui dure deux ans, Jacques Duèze est enfin élu pape et prend le nom de Jean XXII : il a 72 ans.

Il établit la papauté en Avignon, contribue à centraliser l’administration de l’Église, condamne les « Franciscains spirituels » (adeptes d’un ordre pauvre selon une application stricte des règles de Saint François d’Assise) et réaffirme l’autorité papale lors des élections à l’Empire d’Autriche.

Jean XXII participe à la prospérité de l’Église et rétablit la doctrine catholique sur le droit de propriété. Il fonde les universités de Cahors et de Cambridge, encourage à évangéliser l’Afrique et la Chine, à partir en croisade contre les Turcs. Mais les besoins financiers grandissent, et le système de fiscalité, qu’il inaugure, jette le discrédit sur la papauté en Avignon.

Il meurt le 4 décembre 1334 à 90 ans après 18 ans de règne.

Il reste dans l’histoire le plus grand pape d’Avignon.

Benoît XII

benoitXII;pape;occitanie;ariege;

wikipedia.org

Jacques Fournier est le fils d’un modeste boulanger de Canté près de Saverdun (Ariège).

Son éducation est confiée à son oncle maternel, Arnaud Novel, moine cistercien, abbé de Fontfroide (Aude) futur cardinal; après une scolarité au collège Saint Bernard à Paris. Il fréquente des universités et devient docteur en théologie.

Il succède à son oncle en qualité d’abbé de Fontfroide. Connu pour son érudition, il est nommé évêque de Pamiers, puis de Mirepoix.

Il s’illustre tristement sur la région en dirigeant le tribunal d’inquisition, avec un zèle renforcé par sa connaissance de la langue et du pays, pendant la croisade contre les Albigeois.

Remercié pour son zèle d’inquisiteur par le pape Jean XXII il est promu cardinal, autorisé à revêtir l’habit blanc des cisterciens ce qui lui vaut le surnom de cardinal blanc.

Il est élu pape le 23 décembre 1334 et prend le nom de Benoît XII.

Il poursuit la réorganisation de la cour pontificale engagée par Jean XXII et accroît les revenus de l’Église. Grâce à cette manne financière, il fait ériger, en Avignon, par Pierre Poisson, un palais pontifical richement décoré et plus adapté aux besoins du gouvernement centralisé de l’Église.

Il décède le 25 avril 1342.

Urbain V

urbainV;occitanie;pape;lozere;wikipedia.org

Guillaume Grimoard est le fils de Guillaume II Grimoard, seigneur de Grizac, dans la baronnie de Canilhac, près de Pont-de-Montvert en Lozère.

Élève brillant , il quitte le domicile familial, à douze ans, pour aller étudier à Montpellier, au monastère clunisien de Saint Pierre de Clunezet ; il poursuit des études de droit à l’université de Toulouse. En 1327, il rejoint l’ordre des bénédictins au monastère de Chirac (Lozère) ; son noviciat achevé, il entre dans la vie religieuse à Marseille ; il reçoit le prieuré de Saint Mau à Auch (Gers). Après une soutenance en l’église Notre-Dame-des-Tables à Montpellier, il est docteur ès domès (droit canon) et obtient une chaire à l’université de Montpellier. Pendant l’épidémie de peste qui ravage cette ville, il poursuit sa carrière d’enseignant à Paris et Toulouse.

En 1352, le pape Clément V le place à a tête de l’abbaye d’Auxerre. Simultanément, légat du pape, il remplit les missions que lui confient les papes successifs. Innocent VI le nomme abbé de la prestigieuse abbaye de Saint Victor à Marseille.

Il est élu pape le 28 septembre 1362 et prend le nom de Urbain V.

Il se distingue par sa modestie et limite les excès de la curie. Il consacre du temps à la prière et manifeste de la défiance à l’égard des cardinaux.

Attaché à l’enseignement, il fonde à Montpellier, sur les conseils de son ami et compatriote gévaudanais, le chirurgien Guy de Chaulhac, le collège des Douze médecins, nommé collège Saint Mathieu avec des bourses pour 12 étudiants en médecine du Gévaudan ; les statuts sont rédigés en 1380 : la faculté de médecine de Montpellier est née.

Il établit également la faculté de théologie de Padoue, un collège à Bologne, réforme les statuts des universités de Paris, Orléans, Toulouse, fonde des universités à Orange, Cracovie,Vienne (Autriche)

Il est l’instigateur de nombreuses missions dans le monde entier et se distingue par son rôle dans la guerre de Cent ans.

N’oubliant jamais ses origines du Gévaudan, il dote sa région natale de voies d’accès et d’édifices religieux : église de La Canourgue, église de Grizac, embellissement du prieuré de Chirac, construction du pont de Quézac, construction de la cathédrale Notre-Dame et Saint-Privat de Mende.

Il meurt le 19 décembre 1370.

Il est déclaré bienheureux par le pape Pie IX le 10 mars 1870.

J’espère que cet article vous a plu.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions ; faites connaître ce blog autour de vous !

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS

http://lozere.fr/

http://www.randonnee-urbain-v.com/

http://www.palais-des-papes.com/

https://www.avignon-et-provence.com/personnages-celebres/papes-davignon

https://fr.m.wikipedia.org/ https://fr.aleteia.org/

https://www.universalis.fr/encyclopedie