Les circulades d’Occitanie

Les circulades sont des villes ou villages construits en cercle. Si l’appellation et la motivation en sont contestées, la réalité et la densité de ces constructions en Occitanie, plus particulièrement en Languedoc sont incontestables : plus de 90. Leur construction remonte au Moyen Âge.

cirulade;alairac;aude;occitanie;

Alairac (Aude)  wikipedia.org

Dans cet article examinons :

– leur objectif

– leur nom

– leur mise en valeur

– leur visite s’impose…

Leur objectif

L’habitat au cours des siècles

Au début de la préhistoire l’homme, nomade, se déplace en fonction des saisons et des migrations du gibier. Il s’abrite dans des grottes, des huttes faites de branches et de peaux.

hutte; cambous; circulade;

wikipedia.org

En se sédentarisant il a besoin d’un habitat durable et solide. Il invente élevage et agriculture, construit des huttes, de bois, de pierres et de branchages, se regroupe en communauté.

Ses besoins de confort, de loger plus d’habitants , de protéger ses récoltes et ses animaux, de s’abriter des intempéries vont changer cet habitat.

Au Moyen Âge, la structuration de la société, les invasions vont ajouter à ces besoins ceux de se protéger , de se défendre et celui d’honorer l’église.

Les évolutions techniques provoquent alors la création de villes et villages.

Le regroupement en villages ronds

Dès le IXe siècle apparaît la motte, souvent artificielle, sur laquelle est construite une tour carrée en bois, autour de laquelle, en bas, se trouve la « basse-cour » ; plus tard cette tour deviendra château en bois puis en pierres pour loger le seigneur du lieu, autour duquel vont se construire les habitations des sujets qui se mettent ainsi sous sa protection .

Par ailleurs la religion catholique s’impose progressivement et les églises se construisent ; la vie quotidienne est réglée par le son des cloches : prière (angélus), glas, messe, incendie, guerre, fêtes…on va à la messe tous les dimanches et un certain habitat se construit autour de l’église, sous la protection divine…

Des questions

Ainsi dès le Moyen Âge se construisent villes et villages soit autour d’un château soit autour d’une église.

Mais pourquoi des villages ronds ?

La question fait débat…

La première réponse qui vient à l’esprit, en particuliers pour les villages construits autour d’un château, est géographique : le castrum est construit sur une motte ou un point proéminent , les habitations se créent en cercle autour… Le système de protection s’organise, les maisons mitoyennes forment un dessin concentrique ; les rues sont étroites, sans angle, les ruelles en escalier ; les murs tournés vers l’extérieur du village sont aveugles. Au sommet une réserve d’eau (puits, citernes, sources) permet de tenir un siège. A l’époque où se construisent ces villages en rond, invasions et attaques de pillards sont courantes.

Selon l’urbaniste polonais Krzysztof Pawlowski, le modèle circulaire est imposé à leurs vassaux par les comtes de Trencavel, haute aristocratie de Carcassonne-Béziers, et résulte d’un procédé d’arpentage fondé sur l’utilisation de la corde et du piquet.

blason trencavel;occitanie;

Blason des Trencavel    wikipedia.org

Version contestée par les historiens qui estiment que les Trencavel ne disposent pas d’un pouvoir qui leur permette d’imposer une quelconque architecture à leurs vassaux et refusent d’y voir un principe d’urbanisme scientifiquement établi.

Leur nom

Des villages ronds

C’est ainsi que ces villages sont nommés. Des documents attestent de cette appellation dès 1843.

De nombreux villages sont ainsi qualifiés dans notre région et notamment dans le comté du Razès, dans l’Aude. Bram (Aude), le plus grand de ces villages ronds , est également le plus parfait. Édifié à partir d’un enclos ecclésial central, un triple anneau circulaire enserre le cœur du village. Les façades des maisons sont parfaitement alignées et légèrement incurvées.

Du village rond à la circulade

C’est Krzysztof Pawlowski, en 1992, qui utilise ce terme dans son ouvrage « Circulades languedociennes de l’an mille ».

Même si la thèse de Krzysztof Pawlowski est contestée par les historiens, elle identifie plus de 90 villages ronds dans l’Aude, l’Hérault et le Gard mais aussi dans le Tarn, la Haute-Garonne... Ce néologisme va rencontrer un grand succès : »On savait qu’on habitait un village rond, mais on n’avait pas pris conscience qu’on était une centaine du même type », se souvient l’adjoint au maire d’Alairac (Aude), Alain Cazalis.

plan circulade;occitanie;

docplayerfr

De plus l’ouvrage est illustré de nombreuses photos aériennes, vues qui mettent en évidence la forme du village.

labruguiere;tarn;circulade;occitanie;Labruguière (Tarn) labruguiere.fr

Leur mise en valeur

Élément fédérateur

L’ouvrage de Pawlowski a pour effet de révéler aux habitants de ces villages, leur spécificité.

Que sa thèse soit confirmée ou non, la prise de conscience de la spécificité de ces circulades a constitué un élément fédérateur de l’identité régionale.

Yves Rouquette, célèbre occitaniste contemporain, défend les circulades et leur consacre une exposition en 1994-1995, à Béziers, au Centre International de documentation occitan.

Elles renvoient à l’époque où le Languedoc est hors du pouvoir royal, avec une dynastie forte, celle des Trencavel, dont l’autonomie sera détruite par la Croisade contre les Albigeois.

Un instrument de promotion touristique

L’ouvrage de Pawlowski a initié une vague de dynamisme chez les élus et les responsables locaux de ces villages.

Prenant conscience de cette spécificité , certains se sont regroupés en Association des villages circulaires ; ils ont mis en place un réseau intercommunal « De circulade en circulade » destiné à promouvoir leurs villages au travers d’ animations culturelles.

cirulade;alairac;aude;occitanie;

Alairac(Aude) wikipedia.org

Sauvegarde et mises en valeur

Autre avantage de cette thèse contestée, élus locaux, aménageurs et responsables territoriaux, ont ainsi pris conscience de la richesse d’un patrimoine à préserver et à valoriser.

Les villages concernés sont répertoriés, médiatisés à des fins touristiques et économiques, sous l’appellation de circulades. Ils bénéficient des soutiens des collectivités locales et régionales.

Leur visite s’impose

Vous trouverez ci-après leur liste non exhaustive.

Dans l’Ariège

Saint-Martin d’Oydes est la seule circulade de ce département.

Dans l’Aude

Alaigne, Alairac, Bellegarde-du-Razès, Bram, Brugairolles, Cailhau, Cailhavel, Cambieure, Capendu, Coustouge, Donazac, Fabrezan, Gruissan, Issel, La Digne d’Aval, La Force, Lasbordes, Lasserre-de-Prouilhe, Loupia, Mazerolles-du-Razès, Montclar, Pauligne, Pouzols-en-Minervois, Preixan, Sallèles-d’Aude, Tuchan, Villar-Saint-Anselme,Villemoustaussou, Villeneuve-les-Montréal.

circulade;gruissan;aude;

Gruissan (Aude) pinterest.fr

Bram est la plus grande circulade de la région.

bram;circlade;aude;

Bram (Aude) wikipedia.org

Dans le Gard

Aigremont, La Calmette, Durfort-Saint-Martin-de-Saussenargues, Générac, Souvignargues.

circulade;gard;la calmette;

La Calmette (Gard) lacalmette.fr

Dans l’Hérault

Aigne, Alignan-du-Vent, Boujan-sur-Libron, Balaruc-le-Vieux, Castries, Caux, Cessenon-sur-Orb, Fabrègues, Fouzilhon, Frontignan, Le Pouget, Margon, Mauguio, Murviel-les-Béziers, Nézignan-l’Evêque, Paulhan, Poussan, Puéchabon, Puimisson, Puissalicon, Puisserguier, Roujan, Saint-Geniès-de-Fondedit, Saint-Jean-de-Fos, Saint-Pargoire, Saint-Pons-de-Mauchiens, Siran, Thézan-les-Béziers,Villeveyrac.

cirulade;saint pons de mauchiens;herault;

Saint-Pons-de-Mauchiens (Hérault) fagairolles 34 • CC BY-SA 4.0

En Lozère

Langogne.

langogne;circulade;lozere;

Langogne (Lozère) bougnette.fr

En Haute-Garonne

Martres-Tolosane…

circulade;haute garonne; marre tolosane;

Martres-Tolosane (Haute-Garonne) wikipedia.org

J’espère que cet article vous a donné envie de mieux connaître ces villages ronds ou circulades occitans.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions. Partagez et faites connaître ce blog autour de vous.

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS