Occitanie...découvertes

Pas à pas…découvrez les coutumes…entrez dans les spécificités de cette région…pour la découvrir et l'aimer.

Le melon, fruit ou légume?

Le melon, fruit ou légume ?

Le melon est apprécié et consommé partout dans le monde.

rustica.fr

La production mondiale est de 28 millions de tonnes, réalisée à 50 %par la Chine. La Turquie et l’Iran en produisent 10 millions de tonnes chacun ; l’Espagne, les États Unis, la Roumanie, l’Égypte et l’Inde figurent également parmi les plus gros producteurs.

En Europe, les principaux pays producteurs sont l’Espagne(1 million de tonnes), l’Italie (580 000 tonnes) et la France (300 000 tonnes).

L’Occitanie produit 38 % de ce volume (19% en Midi Pyrénées, 19 % en Languedoc-Roussillon) et la Charente 23 %.

En Occitanie, la majorité de la production est cultivée dans l’Hérault. Le Quercy (sud du Lot, nord du Tarn-et-Garonne et une petite partie de l‘est du Lot-et-Garonne), produit 20 000 tonnes sur 500 hectares, dans des conditions particulières qui répondent aux exigences d’une IGP (Indication Géographique Protégée) obtenue en 2004 : le melon du Quercy. GASTRONOMIE OCCITANE

La production française est insuffisante ; la France importe 90 000 tonnes, essentiellement d’Espagne, du Maroc et d’Israël.

Après ce constat il est intéressant d’en savoir plus sur le melon :

– le melon, fruit ou légume ?

– d’où vient il ?

– quelles sont ses qualités nutritives ?

– comment le choisir, le conserver et le consommer ?

– ma recette préférée…

Le melon, fruit ou légume ?

Le melon appartient à la famille des cucurbitacées, comme la courgette et le potiron.

Il est à la fois un fruit et un légume.

Quelle est la différence entre un fruit et un légume ?

« Le fruit est l’organe comestible des plantes à fleur, qui contient les graines et succède à la fleur. Le légume est la partie d’une plante potagère qui se consomme. Cela peut être le fruit, la graine, la fleur, la tige, le bulbe, la feuille, le tubercule, le germe ou la racine de la plante. ( lepetitproducteur.com )

ladepeche.fr

Le melon se consomme aujourd’hui surtout en fruit mais agrémente parfois des préparations salées.

Avec une saison de production concentrée de juin à septembre, le melon (si on le considère comme un légume….) est le 3ème légume le plus consommé en France après la tomate(considérée aussi comme fruit-légume) et la carotte).

D’ où vient-il ?

Le melon est originaire d’Afrique ; les égyptiens le cultivent déjà 500 ans avant notre ère.

En Grèce et à Rome, il est consommé comme légume vers le Ier siècle. A cette époque, le melon est petit, peu sucré. Sa saveur et son parfum se sont affinés peu à peu.

A la Renaissance, des moines le cultivent pour les papes dans leur résidence d’été de Cantaluppo. De là vient l’appellation d’une variété de melon : le Cantaloup.

A la fin du XVIème siècle, sa culture se répand dans le Midi de la France.

Un siècle plus tard, l’Anjou et la Touraine en produisent pour la Cour. La Charente suit ; elle devient une importante région productrice et développe une variété , le Charentais, la plus consommée aujourd’hui.

Quelles sont les qualités nutritives du melon ?

Le melon contient 90 % d’eau , ce qui le rend particulièrement rafraîchissant !

Il est peu calorique (32kcal/100g).

Il est riche en provitamine A (bêta-carotène) qui se transforme en vitamine A  dans l’organisme; cette vitamine est essentielle à la croissance et au développement des cellules, à la vision et au système immunitaire. Anti-oxydant allié de notre peau , elle en facilite le bronzage et nous donne « bonne mine » !

Bien pourvu en sels minéraux et particulièrement en calcium (20 mg/100g) et potassium (300mg/100g), le melon a des propriétés diurétiques, empêchant la rétention d’eau dans les tissus et les gonflements.

Il apporte magnésium, fer, zinc, cuivre et manganèse et aussi des fibres efficaces au bon fonctionnement intestinal.

Comment le choisir, le conserver et le consommer ?

Choisir un bon melon

Son écorce doit être souple sous le doigt mais pas molle. Elle doit être de couleur claire ; si elle est trop verte, le melon n’est pas assez mûr.

Le pédoncule doit commencer à se détacher.

Son odeur se respire du côté de l’auréole ; elle doit être agréable mais pas trop forte sinon il est en sur-maturité.

Il doit être lourd.

Le conserver

Le melon se conserve 6 jours dans un placard ou une cave fraîche. S’il est bien mûr vous le mettez dans le bac à légume de votre réfrigérateur en ayant pris la précaution de l’envelopper d’un film plastique afin d’éviter de parfumer les autres aliments.

Le consommer

Le melon se consomme en entrée, en dessert, en accompagnement ou seul, nature ou préparé.

– en entrée avec du jambon de Bayonne, de Parme, ou autre jambon cru, du magret de canard séché, une escalope de foie gras, en soupe froide avec du basilic, dans des salades composées, avec un vin doux (porto, muscat…) ou nature avec quelques grains de sel pour faire ressortir son parfum.

– en dessert, dans des salades de fruits, en sorbet, nature.

– en accompagnement de poisson ou de viande, légèrement grillé ou poêlé.

– il peut faire d’excellentes confitures ou de délicieux « smoothies », seul ou mélangé à d’autres fruits.

fr.wikipedia.org

 

Ma recette

Je vais vous confier une de mes manières de préparer un dessert avec du melon.

Décalottez le melon d’un premier tiers environ.

Enlevez les graines.

Évidez le melon en petites boules à l’aide d’une cuillère parisienne.

Récupérez les boules.

Terminez l’évidage du melon au maximum, avec une cuillère, sans percer l’écorce.

Mixez les derniers morceaux enlevés (ceux qui sont moins jolis que les boules…), avec un jus de citron,un peu de sucre ou de miel, et 4 cl de porto ou de muscat de notre région (de Frontignan, de Lunel, de Mireval , du Minervois….).

Faites tiédir ce mélange feu doux et laissez refroidir

Placez ce ce mélange au freezer ou au congélateur, pendant 4 heures, en le remuant à la fourchette toutes les 1/2 heures.

Mettez ce granité dans le melon évidé, recouvrez avec les boules de melons et quelques feuilles de menthe fraîche. Réservez au frais jusqu’au moment de servir.

A noter : si vous n’avez pas le temps de confectionner le granité, versez le mélange refroidi directement dans le melon, les boules et la menthe par dessus. Vous aurez un aspect soupe fraîche plutôt que granité mais ce sera aussi bon !

Régalez vous !

Il existe de nombreuses autres recettes de melon . Je vous en ferai part ultérieurement….

J’espère que ce nouvel article vous a plu.

N’hésitez pas à faire connaître ce blog et à encourager les personnes que vous rencontrez, susceptibles d’être intéressées, à s’y inscrire .

Si cet article vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions

Inscrivez vous dans le cadre réservé à cet effet; vous recevrez un e-mail pour finaliser votre inscription et un second pour télécharger le cadeau que je vous ai réservé « Premiers pas en Occitanie ».

Ainsi inscrit(e) vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et recevrez PERSONNELLEMENT mes « billets hebdomadaires ».

Précédent

Férias et fêtes votives sont d’actualité

Suivant

Les Pyrénées occitanes

  1. LAFFITAU Monique

    Merci pour cet article très intéressant !
    Bon lundi sous le soleil !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén