Pas à pas...découvrez les coutumes...entrez dans les spécificités de cette région...pour la découvrir et l'aimer.

L’actualité 2020 vue d’Occitanie

L’actualité 2020 vue d’Occitanie

L’actualité que nous vivons depuis le mois de mars 2020 est exceptionnelle.

Pour cet article de la catégorie illustrant nos spécificités de langage, j’ai donc imaginé de laisser d’autres l’interpréter, en forçant le trait je le concède. Je laisse votre imagination ajouter l’accent.

Dans cet article, laissons

  • Gastounet et Georget décrire leur vie au village

  • Christine et Nathalie échanger sur leur nouveau mode de vie

Gastounet et Georget au village

  • Eh, Georget, couçi vas ?

  • Ba pla ! As bist aquel histouero ? Un virus qui nous vient de Chine ? Nous manquabo qu’aquo !!!

  • coronavirus;ccitanie;
  • Ouais, déjà mon papette il nous parlait de la grippe espagnole ! Il paraît qu’elle aussi elle venait de Chine et qu’il l’avait appelée espagnole parce que seule l’Espagne en parlait officiellement !

  • Hoy ! Et en plus, d’habitude les trucs qui nous viennent de Chine , ils durent pas longtemps mais çuilà , il est pégous ! Pas moyen qu’il nous lâche ! Il s’accroche aux gens comme une arapède* à son rocher !arapede;occitan;patelle;

                                                                                                                                                                                                                  CC BY SA 4-0                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       

    •  * arapède=nom donné à la patelle
  • Même qu’il paraît qu’il mute ! Anglais, brésilien, sud africain, personne comprend tchi !

  • Quand ils nous ont parlé de confinement, au printemps dernier, tu as vu tous ces parigots qui roumèguent quand ils viennent en vacances ! Ils sont arrivés en courant : le coq, les cloches, les cigales, l’odeur du fumier, oubliés….

  • Les gens sont cabourds ! Ils ont vidés les rayons de pâtes, d’huile, de farine, des supermarchés !!! D’accord le Président il avait dit « c’est la guerre »mais quand même !!!

  • Et les rayons de papier hygiénique, tu le crois !!! ils n’ont pas connu le cagadou (« cabane au fond du jardin ») avec les carrés de papier-journal accrochés à un clou !!!

  • On l’a échappé belle quand même parce qu’à un moment il voulait nous enfermer, nous, les vieux ! Heureusement qu’on a répoutégué !

  • Cal faïre atenciou ! Moi je sors emmasqué, je fais plus de poutous à Germaine, et je reste à distance !

  • Tu as raison ! Mais té, agache Fernand !

  • Oh Fernand, avec le masque je te reconnaissais pas ! Et, grand couillon, tu sais que si tu le portes sous le nez, ça te sert à rien ?

  • Ouais, mais m’estoufi !

  • Beleou (peut-être)! mais quand tu auras le virus tu t’estouferas sûrement davantage et may encaro

  • Bon, ça va être l’heure du couvre-feu. Je me rentre vite. Adisiatz !

Christine et Nathalie échangent sur leur nouveau mode de vie

  • Bonjour Nathalie, il y a un moment que je t’avais pas rencontrée. 
  • Eh oui, je suis en télétravail !
  • teletravail;occitanie;

pixabay

  • Ah, tu ta bé  (toi aussi)!Ma sœur aussi ! Elle a du mal à s’habituer 
  • Moi ça va ! Je me suis fait un coin pour travailler dans ma chambre! Pauvre, il faut bien s’organiser !
  • Ma sœur, elle s’habille plus, elle est attiflée (habillée) comme un sac ; elle n’a plus le moral ; elle est comme une peilhe (un chiffon) ! De plus voir ses collègues ça la déprime! Elle traîne en groules (vieille pantoufles ou vieilles chaussures) toute la journée! Je lui ai dit « ma fille, si tu continues comme ça, tu finiras par débourrouner complètement  ! ». Elle râlait toujours qu’elle avait une heure de trajet pour aller bosser et maintenant qu’elle peut travailler depuis chez elle, elle roumègue (râle)! C’est une réboulsaïre (contrariante),jamais contente!
  • Le télétravail, ce n’est pas toujours facile mais je m’y suis bien faite ! Par contre je me suis organisée : je travaille à heures fixes, je m’habille et me maquille comme si j’allais au bureau. Pas question de me laisser aller !
  • Le restaurant et les discussions avec les collègues devant la machine à café ne te manquent pas ?
  • Non, ça va.
  • Moi je travaille pas. Pour le moment , je m’adapte au couvre-feu, au masque, ce qui me manque un peu c’est d’aller au restaurant avec les copines ! Tant que les mouflets sont à l’école, ba pla ! Pendant le confinement, ça était plus difficile ! Faire l’école aux nistons à la maison, j’ai cru venir folle ! C’est un métier ça !En plus je leur ai fait des gâteaux, mais je les ai mangé avec eux et je me suis pris un tafanari (derrière) que je ne rentre plus dans mes caousses (pantalons)!
  • Les vacances arrivent. Tu as prévu de partir ?
  • Oui on va à la neige…ça changera ; on pourra pas faire de ski mais on prendra l’air ; et toi ?
  • Je vais voir mes parents ; ils sont vaccinés mais je prendrai quand même des précautions ! On sait jamais !
  • Adioù, à bientôt.

Vous noterez qu’il s’agit de langage parlé avec souvent l’absence de la négation, des tournures de phrases peu académiques. Ce genre de bavardages est un peu caricatural mais vous avez peut-être déjà entendu ces échanges…cela surprend au début…surtout qu’il faut y ajouter l’accent et le débit !! mais avec le contexte il est facile de comprendre…

Toutefois , je rappelle et j’insiste : je n’écris pas l’occitan, aussi je demande aux « puristes » d’excuser l’orthographe que je peux attribuer aux mots et expressions.

J’espère que cet article vous a plu.

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS

 

Précédent

Boby Lapointe, un personnage atypique

Suivant

Le carnaval de Limoux

  1. Simon CYRILLE

    Je me suis bien amusé, merce plan

  2. Ces dialogues très régionaux mêlant français et occitan parlé (écrit en phonétique pour tous) sont vivants et bien adaptés à la situation quotidienne actuelle; bravo (comme d’habitude) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com