Occitanie...découvertes

Pas à pas…découvrez les coutumes…entrez dans les spécificités de cette région…pour la découvrir et l'aimer.

Gavarnie, un cirque et un village pyrénéens

Gavarnie, un cirque et un village pyrénéens

Gavarnie, cirque et village se situent dans le canton d’Argelès-Gazost, département des Hautes-Pyrénées, au Sud-Ouest de la région Occitanie-Pyrénées Méditérranée.

Il y a cinquante millions d’années, les érosions glaciaires creusent dans les Pyrénées, un ensemble de cirques naturels. Celui de Gavarnie est le plus grandiose, le plus spectaculaire et le plus connu.

village gavarnie;pyrenees;occitanie;wikipedia.org

Le petit village de Gavarnie, situé à l’entrée du site, à 1400 mètres d’altitude, est le départ d’une longue et étroite vallée creusée par le gave de Gavarnie (Gave de Pau) en amont des villages de Luz et de Gèdre.

Ils sont l’un des sites les plus visités des Pyrénées ; le cirque est considéré comme la plus célèbre arène naturelle du monde ce qui fait dire à Victor Hugo que :

« Quoi que vous ayez pu voir, ce que vous apercevez maintenant ne ressemble à rien de ce que vous avez rencontré ailleurs ».(Poème « Dieu »)

Vous ne connaissez pas ces lieux ?

Dans cet article je vous en dévoile l’essentiel :

– Un village, lieu de passage et berceau du pyrénéisme

– Un cirque glaciaire, une cascade et une brèche de légende

Et aux environs…

Un village

L’origine

Elle remonterait au IXe ou Xe siècle, à la création d’un refuge, construit à l’emplacement de l’actuelle église. Il est destiné au repos des voyageurs qui s’apprêtent à rejoindre la province d’Aragon, en Espagne, à travers la montagne. 

 

Le village est situé à 1375 m d’altitude. La commune couvre 82,5 km2 et compte 150 habitants.

Un lieu de passage

Le village se trouve sur l’une des principales voies qui traversent les Pyrénées, celle qui passe par le col de Boucharo.

En 1794, la Première République s’oppose à la coalition des monarchies voisines ; un campement de soldats est envoyé à Gavarnie pour protéger le territoire d’éventuelles incursions espagnoles par le port (appellation pyrénéenne des cols) de Boucharo.

D’un refuge à un village et son église

Un premier groupe de maisons s’implante, au Moyen-Age, autour de ce refuge, devenu un hospice tenu par les Hospitaliers. Il subsiste dans le quartier qui fait suite à l’église et porte le nom de « Quartier de l’Hôpital ».

Au Xe siècle, Gavarnie est un hameau de bergers et un passage sur la route de Saint Jacques-de-Compostelle.

eglise gavarnie;hautes-pyrenees;wikipedia.org

Au XIe siècle les moines de Saint Jean de Jérusalem érigent l’église de Notre Dame du Bon Port ; l’église actuelle, reprise au XIVe siècle est un lieu de prières pour les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui sollicitent la protection de la Vierge du Bon Port. Elle est inscrite au patrimoine historique depuis 1998.

Gavarnie, berceau du pyrénéisme

La renommée de Gavarnie s’est faite au XVIe siècle avec de nombreuses explorations de botanistes, scientifiques, peintres, écrivains et bien sûr de montagnards en quête de découvertes et d’ascensions prestigieuses.

Ce mélange d’alpinisme, de culture montagnarde, de romantisme est qualifié de pyrénéisme, en 1898, par Henri Béraldi dans son ouvrage « Cent ans aux Pyrénées » qu’il résume par les trois verbes « Ascensionner, sentir, écrire ».

Un cirque

Gavarnie, un cirque glaciaire

Le cirque de Gavarnie appelé en gascon ola de gavarnia (marmite de Gavarnie) est qualifié par Victor Hugo de « colosse de la nature ».

pyrenees;occitanie; cirque;wikipedia.org

Le cirque est entouré de 16 sommets de plus de 3 000 mètres dont, entre autres, le Petit Astazou, les pics du Marboré (point culminant du cirque à

3248 mètres), Brulle, de la Cascade, l’Epaule du Malboré, la Tour du Malboré, le Casque du Malboré, le Mont Tardu, le Taillon.

Il forme un demi-cercle d’une circonférence d’environ 6 kilomètres.

La plus grande cascade d’Europe

Au centre du cirque, légèrement à l’est, la spectaculaire cascade de Gavarnie, la plus haute cascade de France et une des plus grandes d’Europe, haute de 427 mètres, donne naissance au Gave de Gavarnie (Gave de Pau).

wikipedia.org

La chute se divise en deux sauts. L’eau se vaporise en embruns et le courant d’air provoqué par la cascade génère un micro-climat qui entretient un névé à son pied.

Son débit varie de 6m3/seconde au plus bas à 200m3/seconde pendant les crues.

Une brèche légendaire

Dans les parois du cirque, une spectaculaire trouée naturelle, de 100 mètres de haut et 40 mètres de larges sert de col frontière entre la France et l’Espagne.

breche de roland;cirque de gavarnie; hautes pyrenees;;wikipedia.org

La légende prétend que Roland, neveu de Charlemagne, l’a ouverte alors qu’il frappait son épée Durandal pour la détruire à l’issue de la bataille de Roncevaux d’où son nom de brèche de Roland.

Elle ajoute même que, n’y étant pas parvenu, il l’a envoyée dans la vallée avec tant de forces , qu’elle se serait plantée dans une falaise à Rocamadour (Lot) soit près de 300 kilomètres au nord-est !

Et aux environs…

Le cirque de Troumouse

Un autre cirque glaciaire offre ses magnifiques paysages : le cirque de Troumouse. De dimensions plus modestes que celui de Gavarnie, il mesure 4 kilomètres de diamètre et les sommets qui l’entourent s’élèvent entre 2800 et 3100 mètres.

cirque troumouse;occitanie;pyrenees;wikipedia.org

La réserve naturelle de Néouvielle

Le massif de Néouvielle offre ses nombreux lacs de montagne :lac de l’Oule, lac d’Aumar, lac d’Aubert

Le Pont d’Espagne et le lac de Gaube

Le Pont d’Espagne est une ancienne voie pastorale qui permettait le commerce avec l’Espagne. Il se situe au confluent du Gave de Marcadau et du Gave de Gaube ; à la jonction des 2 gaves et de 3 vallées de nombreuses cascades décorent le paysage.

pont d espagne;hautes pyrenees; occitanie;wikipedia.org

Il donne accès au lac de Gaube qui se trouve à 1725 mètres d’altitude et est alimenté par le gave des Oulettes de Gaube.

lac de gaube;pyrenees;occitanie;wikipedia.org

Cauterets

La commune de Cauterets s’étale dans une étroite vallée.

Ses eaux thermales sont réputées et utilisées depuis l’époque gallo-romaine pour soigner des pathologies d’ORL et de rhumatologie.

cauterets;pyrenees;occitanie;

wikipedia.org

J’espère que cet article vous a donné envie de mieux connaître ces lieux.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions. Partagez et faites connaître ce blog autour de vous.

Inscrivez vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires

JE M’INSCRIS



 

 

 

 

Précédent

L’omelette pascale en Occitanie

Suivant

Champollion, un occitan entre Lot et Isère

  1. « Occitannellement » et universellement SUPERBE !
    De plus, l’art et la manière dont tu nous fait découvrir ou redécouvrir ces lieux magnifiques
    sont également superbes ! Merci Anne Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com