Pas à pas...découvrez les coutumes...entrez dans les spécificités de cette région...pour la découvrir et l'aimer.

soleil;automne;occitanie;

La fin des vacances 2020

La fin des vacances 2020

La fin des vacances a sonné pour beaucoup…L’été a été chaud et les touristes nombreux dans notre région…Ces vacances et cet été 2020 ont cependant résonné de manière particulière en raison de la Covid19…

Avec notre langage imagé local retrouvons un peu de ces particularités :

la Covid19

– l’é de notre région en 2020

– la rentrée 2020

La Covid 19

On en parle..on en parle depuis des mois…mais qu’es aco ??

Au début, on nous a présenté un virus, dernier né de la famille des Coronavirus…

covid-19;occitanie;

lemonde.fr

Il vient de l’estranger (l’étranger), de Chine…comme un grand nombre d’autres choses...Personne ne le connaissait mais il nous a mis dans la panade (misère, de l’occitan panada=soupe de mauvaise qualité à base de pain, considérée comme plat du pauvre).

Les savants l’estirgougnent (l’étirent, le dépècent) pour le connaître. Les citoyens, les politiques, les ya qu’à, les faut qu’on, les qui savent tout mais qui savent rien, les conseilleurs, les criticaïres ( les critiqueurs), les repapéjaïres (ceux qui répètent), les blagaïres (ceux qui parlent), les roumégaïres (les râleurs) s’en donnent à coeur joie !!!

Depuis sa parution, il est à la une !!!

Il s’est tellement répandu que maintenant on en parle au féminin!!!Bizarre… mais non : un virus dans sa première phase crée une épidémie mais lorsque l’épidémie est mondiale, elle devient pandémie… Covid 19 est au féminin car c’est le nom donné à la pandémie : la Covid 19 ! Es atal ! (c’est ainsi).

Il ou elle… a embouscaillé (ennuyé, embêté) notre quotidien et ce n’est pas fini…

Plus de poutous ni de poutounets, ni aux grands ni aux pitchous !De la distance ! Punition pour nous dans le Sud car nous sommes plutôt poutounéjaïres (qui aiment les embrassades).

On est tous emmasqués, on ne parle à personne à moins d’un mètre de distance : c’est parce qu’on escoupit (postillone) lorsqu’on parle que nous transmettons le virus.

Après une difficile période de confinement, au printemps, qui a permis de maîtriser la Covid 19, l’été nous a apporté un peu de détente mais avec prudence…et ce n’est pas facile pour les plus jeunes…

L’é de notre région en 2020

L’été est une saison très importante dans notre région d’Occitanie…

Il dure longtemps…attire de nombreux touristes…Cette année plus que jamais car la situation a annulé de nombreux projets de vacances à l’étranger… Soleil, chaleur, ciel bleu, parfois vent, en sont les spécificités…

Un proverbe occitan dit « Le que pana pas a lestiu, vei pa la faça de Diu » (celui qui ne profite pas de l’été, ne voit pas la face de Dieu).

La mer, les lacs, les rivières de notre région ont remporté un grand succès …

Une aide bienvenue pour l’économie touristique régionale qui se trouve cette année dans une grande panade.

ete occitan;plage;occitanie;

Plus question de s’esquicher sur les plages…distanciation physique oblige… Il n’est pas possible de s’espatarner pendant des heures en plein cagnard ! Plus de bronzette !!!

La convivialité coutumière occitane est là mais avec prudence : masque obligatoire dans les lieux très fréquentés, ferias et fêtes votives modifiées ou parfois supprimées, boites de nuit fermées.

Les anciens jeunes qui sont désormais qualifiés « personnes vulnérables » restent prudents; les jeunes ont plus de difficultés et les imprudences se multiplient tant dans les rassemblements que dans les activités…

Les activités extérieures et familiales restent possibles avec prudence…

pastis;ete occitan;occitanie;

wikipedia.fr

Le « pastaga » ou le « jaune »(le pastis ), le rosé bien frais, sont sur les tables à consommer avec modération bien sûr. Brasucades, grillades, rencontres amicales permettent de conserver la convivialité de saison mais avec une grande prudence car le virus ne désarme pas et est toujours là…

Es un pau tristounet tout aquo ! (c’est un peu triste tout ça).

Mais dans notre région, on n’a pas la babote (le cafard) pour si peu !Du moment que nous avons le cagnas (le soleil), le pastaga (pastis), que nous pouvons faire un siestou (une petite sieste), dire des couillonades (des plaisanteries), s’escacalasser (éclater de rire), on va pas répoutéguer (raler) et faire le mourre (faire la tête).

Nous nous retrouvons en petit comité, en famille, avec prudence. Pas question d’attraper ce virus , de devoir se gaver de poutingues (médicaments) et pire encore d’aller à l’hôpital!

On va pas laisser un virus nous mettre le pati (désordre) !

On va se battre car en Occitanie, même les Mémés aiment la castagne !!Claude Nougaro nous l’a bien dit !

La rentrée 2020

Avec la fin des vacances, c’est aussi la rentrée qui s’annonce…

Reprise du boulot pour les adultes, de l’école pour les jeunes…

Certains y vont avec le sourire : ceux qui languissent (attendent impatiemment) la fin des vacances…

D’autre en traînant leurs groules (leurs chaussures).

Les rayons de fournitures scolaires se remplissent de gamins ; les uns ont le sourire, les autres font le mourre (bouder, faire la moue)).

Bien que l’été tire à sa fin, le soleil donne et nous savons que nous allons avoir encore de belles journées avant que le froid arrive.

Bien sûr, il va faire moins chaud.

ciel;occitanie;

Il y aura quelques journées amarinées (avec le vent de la mer) sur le littoral.

Le vent d’autan va bufer (souffler), tramontane et mistral aussi. Ils apporteront des nibous (nuages) et quelques ramades (averses).

Certains jours il marcacétchera (bruinera). Aux équinoxes, comme chaque année, il tombera des rabanelles (des cordes, pluie forte) ; à la météo, ils appellent ça des épisodes cévenols !

vent;occitanie;

Peu à peu la température baissera ; les feuilles tomberont et s’amoulouneront (s’entasseront) dans les coins de rue.

Quelques matins nous verrons apparaître la barbaste (gelée blanche) dans les champs et nous nous acheminerons ainsi vers l’hiver.

Mais cette année la rentrée ne s’annonce pas simple…

Toujours là, ce satané virus est aux aguets et la crainte de sa recrudescence nous contraint à un changement de comportement.

Écoles, collèges lycées, universités, travail…la présence du virus va impacter la reprise de toutes les activités…de nouveaux modes de vie vont devoir se mettre en place…

Paure moundo ! (pauvre monde!)! Es atal ! (c’est ainsi).

Toutefois ne vous désespérez pas, nos anciens ont raison « I a un temps que trempa, un autre que destrampa » (Il y a un temps qui mouille, un autre qui sèche) ; ce qui rejoint le proverbe français :Après la pluie vient le beau temps.

J’espère que cet article vous a plu.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions. Partagez et faites connaître ce blog autour de vous.

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné aux billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS

Précédent

Yvette Horner, une Bigourdane célèbre

Suivant

L’ours des Pyrénées

  1. Genevieve Flottes

    J’aime beaucoup vos articles avec ses petits mots en Occitan qui en font tout le charme. Continuez.

  2. ERPELDING

    Bonjour,

    Quel régal de lire vos articles !!! Continuez ainsi, je serai toujours prêt pour les lire avec délectation !!!
    Merci beaucoup

  3. Jean-Claude Cabot

    Bonjour,
    Au risque de me répéter, j’apprécie beaucoup vos articles qui fleurent bon l’esprit Occitan.
    Merci, bonne reprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com