Pas à pas...découvrez les coutumes...entrez dans les spécificités de cette région...pour la découvrir et l'aimer.

Les châteaux du Pays cathare

Les châteaux du Pays cathare

Les châteaux du Pays cathare, souvent désignés par un rapide raccourci comme « châteaux cathares », n’ont pas été construits par les Parfaits, Bonshommes ou Bonnes Femmes, Bons chrétiens comme ils se nommaient eux-mêmes ; ils ont, bien souvent, été bâtis après la croisade contre les Albigeois, sur l’emplacement d’un ancien castrum qui, lui, a abrité les croyants pourchassés par les Inquisiteurs.

Dans cet article découvrons ces habitats ou ce qu’il en reste

– le castrum

– les hauts lieux du catharisme

– les châteaux du Pays cathare

Le castrum

Sa définition

A la fin du Xème siècle, les sacs et pillages, le morcellement du pouvoir, les luttes de territoires entre seigneurs, conduisent ces derniers à envisager un système de protection.

Le castrum est une structure construite souvent en bois, parfois en pierre, érigée sur un tertre : la motte castrale.

Il est le premier mode de protection par une enceinte apparu au Xème siècle.

Sa construction

Résidence seigneuriale et place forte, la motte castrale est le symbole de la domination du seigneur local.

Sur une butte de terre, naturelle, créée ou renforcée par la terre dégagée du fossé qui est creusé autour d’elle, est dressé le castrum.

castrum;cathares;occitanie;

wikipedia.org

Il se compose d’une tour carrée ou rectangulaire, souvent en bois, entourée d’un premier fossé et d’une palissade à laquelle on accède par une rampe de bois sur piliers; ce premier ensemble se dresse au centre d’une cour circulaire ( basse-cour ou bayle), entourée d’une seconde palissade en bois et d’un autre fossé.

Son organisation

Au Moyen Âge, le seigneur est avant tout un guerrier et un chef militaire. Il a autorité sur son territoire mais doit aussi protection à ses sujets.

La tour sert de donjon, de résidence au seigneur et à sa famille. Elle est aussi réserve de nourriture.

La basse-cour abrite les logements des domestiques et des chevaliers, les écuries, la forge, des fours, des granges.

En cas d’attaque la population trouve refuge au castrum.

Les fossés, talus, palissades, la tour ont pour objet de repousser les assaillants, contre lesquels sont lancés toutes sortes de projectiles.

Les hauts lieux du catharisme

Les cathares

Leur histoire est détaillée dans le précédent article « Les cathares, une histoire occitane ».

Les Parfaits, ces adeptes d’une religion dualiste, auxquels l’histoire a donné le nom de « cathares » et qui ont subi la persécution de l’Église catholique et du pouvoir royal pendant près de deux siècles, n’ont jamais construit de châteaux ; toute idée de possession de biens est totalement étrangère à leur croyance.

Leur religion a fait de nombreux adeptes et sympathisants dans la population de la région, toutes catégories sociales confondues.

Persécutés, ils ont trouvé refuge et bon accueil dans les castrums (grosses bourgades) et dans les villes de la région.

Les lieux de leurs persécutions

Des villes importantes de notre région comme Toulouse (Haute-Garonne), Carcassonne (Aude), Albi (Tarn), Agen (Lot-et-Garonne) qui abritaient des évêques cathares, ou comme Béziers (Hérault), Lavaur (Tarn) ont été des lieux de persécutions.

cathares;carcassonne;occitanie;

wikipedia.org

Nombreux castrums ont été détruits lors de la croisade des Albigeois au motif de catharisme de leurs seigneurs et parce qu’ils abritent des Bons Hommes et des Bonnes Femmes. Ce fut le cas de Fanjaux, Laurac, Les Cassès, Mas-Saintes-Puelles, Lastours-Cabaret, Miramont, Puilaurens, Termes, dans l’Aude, Miramont, Montségur dans l’Ariège, Minerve dans l’Hérault et d’autres encore…

De nombreux lieux de la région, ont ouvert leurs portes aux Parfaits ; ils ont subi les persécutions des inquisiteurs et les assauts des troupes royales qui souhaitaient s’approprier les lieux.

Le dernier assaut connu est le siège de Montségur (Ariège) qui se termine le 16 mars 1244 ; après une résistance de près de 10 mois le castrum est entièrement détruit et 200 Bons Hommes et Bonnes Femmes brûlés vifs.

Les châteaux du Pays cathare

Les castrums

Des châteaux ayant abrité réellement des cathares, il n’en reste guère… si ce n’est quelques ruines du castrum de Roquefort, dans la Montagne Noire, sur la commune de Sorèze (Tarn), ou les vestiges du château de Niort à Niort-de- Sault (Aude).

castrum;roquefort;cathares;occitanie;

Castrum de Roquefort

lauragais.patrimoine.fr

Les citadelles royales

Les castrums occupent des positions stratégiques sur des pitons rocheux ou des mottes castrales qui leur offrent visibilité, difficultés d’attaques, etc.

A l’issue de leurs destructions motivées par la lutte contre le catharisme, le pouvoir royal, en lutte contre la couronne d’Aragon, s’approprie ces positions et y construit des citadelles royales pour protéger la frontière.

A l’issue du traité des Pyrénées et de l’attribution du Roussillon à la France, la frontière franco-espagnole recule sur les Pyrénées et les citadelles royales perdent leur utilité et tombent peu à peu dans l’oubli.

Les châteaux du Pays cathare

Ce sont les vestiges de ces citadelles du XIIIème et XIVème siècles qui sont offerts au tourisme aujourd’hui sous le raccourci de « châteaux cathares ».

Imposants par leur situation, ils dominent la région et attirent les visiteurs.

Cinq d’entre eux sont surnommés les « cinq fils de Carcassonne » pour leur position en protection de la cité de Carcassonne :Aguilar, Peyrepertuse, Puilaurens, Quéribus, Termes.

chateau;queribus;cathares;occitanie;

Château de Quéribus

 

 

 

chateau;puilaurens;cathares;occitanie;

Château de Puilaurens

wikipedia.org

D’autres encore sont ouverts à la visite :

dans l’Aude : Arques, Durfort, Lastours (4 châteaux sur la commune de Cabaret), Miramont (sur la montagne d’Alaric dans la commune de Barbaira), Niort-de-Sault, Padern, Pieusse, Puivert, Saissac, Villerouge-Termenès où fut brûlé vif le 24 août 1321, le dernier Bon Homme, Guilhem Bélibaste.

– dans l’Ariège : Miglos (au-dessus du village de Capoulet), Montségur, Roquefixade, Usson.

montsegur;cathares;ariege;occitanie;

Château de Montségur

occitanie-decouvertes.com

– dans le Tarn : Hautpoul.

chateaux cathares;occitanie;

wikimedia.commons

Le Pays cathare

Le département de l’Aude, se situe au centre du territoire où s’est développée la religion « cathare ».

Il a fait de la dénomination «Pays cathare » un terme touristique et depuis 1992, une marque déposée, propriété du Conseil départemental de l’Aude.

cathares;occitanie;

payscathare.com

Le département y associe un programme destiné à valoriser, à préserver et à développer les richesses de l’Aude tant touristiques que gastronomiques.

Un riche patrimoine constitué de châteaux, abbayes, cités médiévales, musée est offert aux touristes en Pays cathare.

Il aurait été trop long de vous relater dans un seul article l’histoire des châteaux du Pays cathare. Nous ne manquerons pas de les évoquer soit dans d’autres articles, soit dans des billets hebdomadaires.

Si cet article vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions ; faites connaître ce blog autour de vous !

Si ce n’est déjà fait, inscrivez-vous et vous recevrez personnellement, en plus, mes « billets hebdomadaires ».

JE M’INSCRIS

https://fr.m.wikipedia.org

https://www.moyenagepassion.com/

https://www.lumni.fr/

https://www.cathares.org/

https://www.letemps.ch/

Précédent

Le chasselas de Moissac

Suivant

Arthur Conte, un Catalan fier de l’être

  1. audrey

    Merci beaucoup pour cet article sur les châteaux du pays Cathare.
    Hâte de les visiter,

  2. Priscille

    Merci pour ces éclaircissements sur le pays cathare. Votre billet est facile, précis et agréable à lire, aussi je vous suivrai avec plaisir.

  3. Billet toujours précis et concis. Il reste à vos lecteurs à les visiter : il faut pas mal de temps, d’abord pour aller de l’un à l’autre site mais aussi pour grimper sur des sentiers
    souvent caillouteux et à la rage du soleil en été. Que voulez-vous : ces châteaux n’ont pas été faits pour les touristes de notre temps ! Quoique, quand on arrive à ces si belles ruines posées comme des écrins au milieu de paysages si différents, on ne peut qu’être saisi devant ces ouvrages sublimes….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com