Occitanie...découvertes

Pas à pas…découvrez les coutumes…entrez dans les spécificités de cette région…pour la découvrir et l'aimer.

Catégorie : COUTUMES Page 1 of 2

mounaques;petetas;occitanie;

« Mounaques » et « Petetas », qu’es aquo ?

« Mounaques » et « Petetas », qu’es aquo ?

wikipedia.org

« Mounaques » et « Petetas » , voilà bien des mots étranges? Mais que désignent –ils ? Que signifient-ils ?

De drôles de « personnages » de notre région…

Je vais vous les présenter :

– des personnages de chiffons

-les « mounaques »

-les « petetas »

Lire la suite

La « bouvine », une tradition locale

 

La « bouvine », une tradition localebouvine;taureau;camargue;occitanie;

flickr.com

La « bouvine » se définit comme l’ensemble des traditions et pratiques autour du taureau de Camargue. La Camargue s’étend de l’ouest des Bouches-du-Rhône à l’est de l’Hérault. Ses adeptes se caractérisent par la « fe di biou» (la passion du taureau).

Dans cet article nous allons découvrir cette « bouvine » à travers :

– son territoire

– son histoire

– ses acteurs

ses activités

Lire la suite

la sanch; perpignan; procession; occitanie;

La Sanch, une tradition roussillonnaise

La Sanch, une tradition roussillonnaise

La Sanch est le nom de cette procession qui se déroule, depuis des siècles, le vendredi saint à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

la sanch; perpignan; procession; occitanie;

Mélange de folklore et de religion, tradition séculaire, spectaculaire, la Sanch (le Sang) attire des milliers de touristes chaque année.

De quoi s’agit-il ?

Je vais vous en donner quelques éléments dans cet article :

— ce qu’elle représente

— une archiconfrérie et des règles

— une histoire mouvementée

Lire la suite

pailhasses-paillasses-occitanie-coutumes-traditions-cournonterral-occitanie

Un village de l’Hérault et ses traditions

Un village de l’Hérault et ses traditions

Un village héraultais de la métropole montpelliéraine, Cournonterral, mérite qu’on s’arrête sur sa fidélité à ses traditions.

Soucieux de les maintenir, les habitants du village s’efforcent de les rendre vivaces.

Deux histoires (ou légendes??) sont à leur base.

Dans cet article, je vous présente :

-le village

-ses histoires

-les traditions qui en découlent

– et d’autres encore…

Lire la suite

expressions-jurons-occitans

Expressions ou jurons …langage d’occitans ?!

Expressions ou jurons …langage d’occitans ?!

De nombreuses expressions émaillent notre langage d’occitans…

Certaines peuvent apparaître étranges à nos contemporains…voire même vulgaires…

Pas d’a priori ! Elles sont seulement « imagées »…

Dans cet article j’en relève quelques unes que vous avez déjà entendues ou que vous rencontrerez peut-être…

– des exclamations,

– des jurons

– des expressions.

Lire la suite

Croix occitane et symboles d’Occitanie

Croix occitane et symboles d’Occitanie

La croix occitane est la représentation symbolique de l’Occitanie culturelle .

CROIX-OCCITANE

Elle est un symbole utilisé de Bordeaux et Bayonne jusqu’à Nice et aux vallées italiennes, de Guéret jusqu’au Val d’Aran. Attachée à la langue et à la culture occitanes , elle est le signe d’une identité mais aussi d’ouverture aux autres, de tolérance, du vouloir vivre ensemble dans le respect des différences de chacun.

Elle a été reprise par la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée.

Dans cet article je vous présente :

– une croix ou des croix

– des symboles

– le symbole de la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée


Une croix ou des croix

Son aspect

wikipedia.org

  C’est une croix :

– grecque : croix à quatre branches d’égales longueurs se croisant au milieu ;

– pattée :dont les branches vont en s’élargissant du centre vers l’extérieur ;

– cléchée : les extrémités se referment en formant une pointe saillante qui rappelle les poignées des anciennes clés ;

– viudée: les branches sont évidées ;

-pommetée:les douze points saillant sont surmontés de boules (3 par branche).

Son origine

Comme souvent les hypothèses sur l’origine de cette croix sont diverses.

Elle est une synthèse de la croix de Saint Maurice (croix tréflée d’origine copte) et de la croix byzantine …pour certains.

Elle est présente à l’époque romaine et wisigothique… pour d’autres.

A Toulouse, il se dit même qu’elle est le symbole d’un peuple gaulois implanté au IIIème siècle avant J.-C. !

Dans le Turkestan chinois, on trouve une croix similaire, dite nestorienne, dès le IXème siècle, ce qui fait dire qu’elle aurait été apportée par des wisigoths venus des bords de la Mer Noire pour former un royaume d’Orléans à Gibraltar avec Toulouse pour capitale…

Elle figure, dès la Première Croisade, sur les armes de Raymond IV de Saint Gilles, à la tête d’une armée de gens du Midi, lors de la prise d’Antioche….

ʺRaymond IV de Toulouse fit arborer sur les écus de ses chevaliers un double faisceau de six lances entrecroisées, définissant douze extrémités organisées en croix à branches égales. Et lorsqu’il s’empara d’Antioche, la légende dit qu’on vit flotter sur les murailles de la ville l’emblème écarlate à la croix d’or aux douze boulesʺ

Bertrand de La Farge, Raymond VI, ʺ le comte excommunié ʺ

Rien de tout cela n’est avéré….

Des croix ressemblantes figurent sur des monnaies et dans des armes de grandes familles du sud de la France …

Ce n’est qu’au XIème siècle qu’elle apparaît sous sa forme actuelle et dans les familles descendantes des marquis de Provence, qui règnent sur le sud de la France. Elle est pour les comtes de Toulouse la marque de leur descendance des marquis de Provence.

tououse-croix-raymond VI

wikipedia.org

 

 

 

 

 

 

Elle apparaît à Toulouse, sur le sceau de Raymond VI sur une lettre des Capitouls (voir Toulouse ) au roi Pierre d’Aragon, en 1211, pendant la Croisade des Albigeois.

Elle figure dans les armes de Toulouse et du Languedoc du XIVème au XVIIIème siècle.

Une croix mais de multiples appellations

Selon ses usages, elle prend différentes appellations : croix provençale, croix arlésienne, croix de Vénasque, croix de Toulouse, croix du Languedoc…quoiqu’il en soit et ou qu’elle soit, une certitude, elle est l’emblème de l’Occitanie médiévale : la croix occitane !

Elle se retrouve dans les armoiries de plusieurs familles, en particulier descendantes des marquis de Provence :les comtes de Toulouse, de Forcalqier, les Maisons de Venasque, de Gigondas, les vicomtes de Marseille, les Adhémar de La Garde.

Sous différentes couleurs

D’or sur fond rouge, ou selon les termes héraldiques, de gueules à la croix d’or, elle a les couleurs historiques de l’Occitanie et des civilisations du sud.

Couleurs qu’elle garde pour les vicomtes de Marseille et aussi pour les Adhémar de La Garde qui en apposeront 3 sur leur blason.

Marseille-croix-occitane

wikipedia.org

 

Ces couleurs sont inversées pour les comtes de Forcalquier (croix rouge sur fond or) et elle devient croix d’azur sur or pour la Maison de Vénasque.

          forcalquier-croix-occitaneComtes de Forcalquier 

wikipedia.org

 

 

 

Maison de Venasque      

wikipedia.org                               venasque-croix-occitane

La Maison de Gigondas l’adoptera d’Argent sur fond d’azur.

wikipedia.org

Des symboles

Sa forme

La forme de la croix occitane et surtout les douze pommettes qui ornent l’extrémité de ses branches donnent lieu à de multiples interprétations symboliques, complémentaires ou contradictoires, diverses selon les époques :

– le Christ au centre (soleil de justice selon Saint Luc) , les douze boules représentent les apôtres (interprétation donnée par les prêtres catholiques aux XIIème et XIIIème siècles)….

– en référence à l’Apocalypse de Saint Jean, elle figure l’union mystique de l’âme et de l’esprit, et les boules les douze portes….

– les douze boules peuvent aussi symboliser les douze maisons du cycle annuel du zodiaque…

– les quatre saisons de trois mois chacune…

– les douze éléments attribués à la personnalité : anxiété, peur de l’effort, désir de possession, arrogance, hypocrisie, paresse, orgueil, illusion, indécision, regrets et espoir !!!

ou encore les douze marches permettant d’atteindre la Connaissance suprême!

Sang et or

Ses couleurs rouge et jaune, soit sang et or, se retrouvent dans les armoiries des principaux lignages d’Occitanie sous différentes formes.

Le sang représente l’âme des hommes et l’or, le soleil en fusion, l’Être suprême.

Ces couleurs figurent sur les armoiries d’Aragon sous forme de quatre bandes verticales, de Foix par trois bandes verticales, , de Turenne en bandes obliques, de Gévaudan par huit bandes verticales, de Rouergue sous un léopard, de Carlat sous un lion, etc…

Deux légendes proches expliquent l’association de ces couleurs à la réaction du comte de Barcelone :

L’une veut que Guifred le Velu , comte d’Urgell et de Cerdagne, en 870, qui prêtait main forte à Charles II le Chauve contre les normands, soit blessé par une flèche. Le roi rend visite au comte catalan blessé ; il trempe 4 doigts dans sa blessure ouverte et trace d’un geste quatre barres sur le bouclier de couleur or et sans décor de Guifred donnant ainsi à la Catalogne ses armoiries.

L’autre raconte que le comte de Barcelone, possédant un écu d’or, grièvement blessé au cours d’une bataille contre les Sarrasins, gît parmi les morts. Pour ne pas être reconnu par le général sarrasin qui le recherche pour l’achever, il trace avec son sang, 4 barres rouges sur son bouclier.

cdiscount.com

ROUGE-OR-SANG-CATALAN

 

Il est à noter que la loi française sur les signes religieux dans les écoles qui interdit le port de « signes religieux ostentatoires », malgré certains débats, ne s’est jamais appliquée, à ce jour, à la croix occitane; sans doute parce que cette dernière concerne plus une appartenance linguistique et culturelle que religieuse.

Le symbole de la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée

Le réforme territoriale de 2014 donne naissance à une nouvelle région , fusion des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Le 24 juin 2016, cette nouvelle région, à l’issue d’une consultation citoyenne se choisit pour nom Occitanie, qu’elle enrichit de la signature Pyrénées-Méditerranée.

Un concours est lancé pour créer son identité visuelle. Début 2017, après examen de 326 projets, la proposition de Léa Filipowicz est retenue.

Le visuel allie la croix occitane d’or aux pals catalans de gueule et d’or. Selon la lauréate du concours,

« portés par leur propre force graphique, ces symboles font aussi bien écho à une histoire et des cultures riches qu’à une dynamique régionale moderne. Image de l’union réussie de cultures sœurs, ce logo se veut l’étendard pérenne de toutes les générations de la nouvelle région ».

Sources :

http://oklahoccitania.canalblog.com

https://www.ieo-tarn.org/

https://fr.m.wikipedia.org/

J’espère que cet article vous a plu. S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions ; faites connaître ce blog autour de vous !

Si ce n’est déjà fait, inscrivez vous et vous recevrez personnellement, en plus,mes « billets hebdomadaires ».JE M’INSCRIS

Nadalet, une tradition occitane

Nadalet, une tradition occitane.

Nadalet est une tradition occitane, appelée aussi « gaudinas » à Soual (Tarn), « gaudetas » dans le Lauragais (de l’occitan « gaudo » joie), « aubetas » dans l’Ariège et en Bigorre. Dans les Pyrénées-Orientales, une coutume proche du Nadalet, appelée « vetlla », subsiste encore dans certains endroits.

Cette coutume consiste en des sonneries de cloches à l’approche de Noël.

clocher-mur-occitanie-nadalet

              hautegaronnetourisme.com

Autrefois très répandue, en Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et dans les vallées pyrénéennes, elle disparaît avec le remplacement des carillonneurs par des sonneries électriques…

Dans cet article, je vous la présente en précisant :

– qu’est-ce que le Nadalet,

– pourquoi ce nom de Nadalet,

– le Nadalet aujourd’hui.

Lire la suite

camargue-guillerme-fanfonne

Fanfonne Guillerme, grande dame de la Camargue

Fanfonne Guillerme,

grande dame de la Camargue

fanfonne-guillerme-camargue

notreprovence.fr

Fanfonne Guillerme , parisienne de naissance mais occitane de cœur, reine de la Camargue, seule au sein d’un milieu masculin, à une époque où le rôle de la femme est encore au foyer, est la première femme manadier.

fr.wikipedia.org

Dans cet article je vous présente cette femme exceptionnelle pour son époque :

– Une enfance et une adolescence parisienne et bourgeoise

– L’amour de la Camargue

– Une vie consacrée à la « bouvine » et aux traditions

– La grande dame de Camargue

– Les honneurs et la reconnaissance

Lire la suite

sabots

Les sabots de Bethmale, c’est quoi?

Les sabots de Bethmale…c’est quoi ?

Les sabots ? Pourquoi parler de sabots dans un article sur les coutumes et le folklore ? personne ne porte plus de sabots…

Tout d’abord parce que très longtemps les chaussures les plus utilisées dans nos zones rurales sont les sabots…

artisan-bois-sabots.fr

Ensuite parce que les sabots de Bethmale ne sont pas des sabots « ordinaires ».

Enfin parce que les sabots sont encore parfois utilisés dans nos campagnes, dans le folklore et souvent dans nos villes…oui…oui.. les fameux Crocs en caoutchouc dans lesquels vous vous sentez si bien ? Ce sont des sabots !!!

Alors parlons sabots :

– l’histoire des sabots

– les sabots de Bethmale

– les sabots d’aujourd’hui

Lire la suite

Se canto…hymne de l’Occitanie

Se canto…hymne de l’Occitanie

musique se canto partition mespartitions.fr

Se canto est considéré par les Occitans comme leur chant régional…

Il rivalise en Languedoc avec la Coupo Santo de création bien postérieure. En effet la Coupo Santo date seulement du XIXème siècle, quand le Se Canto affiche quatre siècles de plus !

Se canto mais qu’es aco ?

– Un auteur inconnu

– Plusieurs sens

– Plusieurs versions

– La Coupo Santo

– Se canto aujourd’hui

Lire la suite

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén