Pas à pas...découvrez les coutumes...entrez dans les spécificités de cette région...pour la découvrir et l'aimer.

Catégorie : COUTUMES Page 1 of 4

Coutumes et traditions sont nombreuses en Occitanie.Des fêtes, des sports, des chants et des danses, une architecture locales, offrent aussi des spécificités régionales.

Le grenat catalan

Le grenat catalan

Le grenat est une pierre fine de couleur rouge que l’on trouve dans de nombreux endroits. Dans notre région, les Catalans en ont fait un emblème et l’ont travaillé d’une façon particulière qui a permis au grenat catalan d’obtenir l’Indication Géographique « grenat de Perpignan ».

Dans cet article découvrons ce joyau :

  • la pierre fine

  • ses qualités et utilisations

  • les spécificités du grenat catalan

La pierre fine

Son nom

Le philosophe grec Théophraste (372-287 avt. JC) le nommait anthrax (charbon) ; le naturaliste Pline l’Ancien (23-79 ap. JC) parlant du grenat almandin le qualifie de carbunculus (charbon ardent).

En 1270, Albert le Grand (1193-1280), théologien et philosophe allemand, utilise le nom de grenat à partir du latin malum granatum (pomme à grains =grenade) pour sa couleur et sa forme.

La roche

Les grenats sont des nésosilicates isomorphes.

Ils peuvent être de différentes couleurs, excepté le bleu, mais sont en majorité d’un rouge brun dû à la présence de fer dans leur composition.

On en trouve :

  • en Afrique du Sud, Australie, Bohème, Madagascar, rouge feu légèrement brun ; ce sont des pyropes.
  • au Brésil, à Ceylan, Madagascar, Tanzanie, USA, Zambie, rouge rose tirant vers le violet; ce sont des rhodolites.
  • en Afghanistan, Bohème, au Brésil, à Ceylan, en Inde, à Madagascar, rouge brique allant jusqu’au violet ; ce sont des almandins.
  • au Brésil, Ceylan , Madagascar, USA, orange à brun rouge ; ce sont des spessartines.
  • à Ceylan, orange foncé ; ce sont des hessonites.
  • en Tanzanie, vert intense ; ce sont des tsavorites.
  • en Oural et dans le Piémont, vert prairie à émeraude ; ce sont des démantoïdes.

Wiikipedia.org

Les grenats synthétiques

Des composés chimiques sont ajoutés à sa structure de base pour en faire des pierres précieuses synthétiques( imitation de diamant).

De même en ajoutant certains composants chimiques , les grenats sont utilisés comme amplificateur dans les lasers, dans des applications magnétiques ou magnéto-optiques.

Ses qualités et utilisations

Ses qualités abrasives

Il est utilisé depuis très longtemps en joaillerie pour ses qualités abrasives afin de polir et dégrossir des pierres précieuses à moindre coût.

Ces qualités sont également appréciées en industrie.

Des qualités appréciées des géologues

Les géologues exploitent les propriétés thermobarométriques du grenat ; elles permettent de déterminer la température et la pression de formation d’une roche ; ils peuvent ainsi savoir si une roche a subi les conditions favorables de pression et de température pour renfermer des diamants ou du pétrole.

En joaillerie

Il est utilisé en joaillerie comme bijou depuis l’antiquité sous le nom d’escarboucle ; des fibules et autres bijoux mérovingiens utilisant du grenat sont exposés au musée de Cluny.

En lithothérapie

Dans ce domaine, cette pierre présente des vertus sur les plans psychologique et physique.

Sur le plan psychologique, le grenat est une pierre d’ancrage forte qui apporte force, énergie, joie de vivre ; il aurait le pouvoir de combattre le découragement, la tristesse, le manque de confiance en soi.

Sur le plan physique, il possède un rôle tonifiant sur le cœur, le foie, la rate et les reins. Il soulage les douleurs articulaires et osseuses, protège la colonne vertébrale..

Traditions et croyances populaires

Nommé escarbouche ou gemme rouge, on en trouve mention dans la Bible (Exode XXVIII-15-30) où il décore le plastron du jugement d’Aaron.

Le Coran prétend que le 4ème ciel est composé d’escarbouches.

Les tribus indiennes d’Amérique le considèrent comme une pierre sacrée.

L’astrologie védique le voit comme un talisman protecteur contre les influences démoniaques.

En 1892, les Hunzas, pensant que leur action meurtrière est supérieure aux balles de plomb, utilisent, contre les troupes britanniques au Kashmir, des projectiles faits de grenats .

Dans les croyances populaires, il protège des blessures, du poison, arrête les saignements.

Il symbolise la vérité, la fidélité et apporte la prospérité.

Les spécificités du grenat catalan

La pierre du Canigou

Le massif du Canigou est la montagne mythique du Roussillon.

Flickr.com

Son sous-sol est riche en minerais de fer de très grande qualité (Mines de Batère) et recèle de nombreux grenats.

Ces grenats sont du type almandin.

A l’origine les pierres sont extraites des mines d’Estagel, du Costabonne, du Col de la Bataille, des vallées de l’Agly et de ses affluents.

Ces gisements hélas épuisés, les grenats utilisés actuellement par la joaillerie catalane proviennent de Bohème, de Madagascar ou du Sri Lanka.

La taille Perpignan

La taille fait partie avec le montage, des spécificités des bijoux catalans en grenat.

Les pierres étaient taillées sur place autrefois, d’une façon particulière : la « taille Perpignan » . Sa particularité est de présenter un grenat taillé en rose, une des tailles les plus anciennes. Sa forme générale est conique, une large base plane supporte un dôme plus ou moins arrondi, constitué par la juxtaposition de facettes triangulaires.

Aujourd’hui l’extraction locale de la gemme a cessé et la technique de la « taille Perpignan », appelée aussi taille rose, a été exportée ; dans un premier temps confiée aux lapidaires de Saint Claude dans le Jura, elle est depuis les années 1950 réalisées par les tailleries d’Idar-Oberstein en Rhénanie-Palatinat (Allemagne).

La spécificité catalane

A l’origine l’or et le grenat, extraits des mines pyrénéennes, ont fait la réputation des orfèvres et joailliers de Perpignan.

Toutefois bien que ces extractions aient disparues, l’activité autour de la gemme demeure bien ancrée dans la culture locale.

CC BY-SA 4.0

Sa spécificité dans la confection de bijoux en grenats tient essentiellement dans le montage de la pierre, taillée spécialement pour cela (cf. plus haut).

Seule la bijouterie catalane pratique désormais cette technique très ancienne dite du « sertis clos », disparue en Europe.

Les réalisations en grenat

A l’origine, les bijoux en grenat sont l’apanage de la sphère privée; ils sont offerts à l’occasion d’évènements familiaux comme le mariage. Les dots comprennent des bijoux en grenats. Ils sont gages d’affection lors du déroulement de la vie conjugale. Homme et femme aisés se parent de bijoux mais dans la vie quotidienne et villageoise, les parures sont simplifiées, en raison des travaux agricoles ou ménagers.

La tradition catalane veut que chaque mère transmette à sa fille un grenat de Perpignan.

Au Second Empire, l’impératrice Eugénie contribue à l’art des bijoux. Les artisans remettent à la mode la croix badine (dont le nom a pour origine, une charnière dissimulée qui exerce un tremblement sur le bijou) ; ils proposent des parures complètes de bijoux en grenat : croix badine, bague marquise et boucles d’oreilles.

croix badine;grenat;perpignan;catalan;occitanie:

CC BY-SA 4.0

Au XVIIIème siècle des bijoux en grenat sont offerts en signe de dévotion : les anciens bustes reliquaires des patronnes Julie et Eulalie de la cathédrale St Jean de Perpignan, sont parés de boucles en argent enrichies de grenats ; les évêques catalans portent une croix épiscopale ornée de grenats.

Le Grenat de Perpignan

Il faut attendre la fin du Second Empire pour que la mention « bijou en grenat de Perpignan » apparaisse ; il connaît son apogée au XIXème et au XXème siècles :

– les bijoutiers peuvent montrer leur savoir-faire d’excellence dans les expositions universelles .

  • les grandes tendances culturelles comme le modernisme ou le régionalisme marquent les lignes des bijoux

  • l’artisanat et la production qualitative, deviennent des valeurs patrimoniales.

grenat;catalan;bijaou;roussillon;occitanie;

CC BY-SA 4.0

Les ateliers de Perpignan, sont en mesure de satisfaire une demande forte, les bijoux en grenat s’exportent. Les écrivains et les poètes, secondés par le clergé donnent au grenat un caractère sacré : catalan par les teintes or et rouge du drapeau et religieux par la couleur sanguine de la pierre (vin, corps du christ). Le grenat éclipse les autres types de bijouterie locale.

L’Indication Géographique

Le 23 novembre 2018 le « grenat de Perpignan » obtient le bénéfice d’une Indication Géographique (IG). C’est la première fois qu’une IG est attribuée à des fabricants de bijoux.

Le grenat de Perpignan rejoint ainsi la porcelaine de Limoges, la pierre de Bourgogne, le granit de Bretagne, les sièges de Liffol.

L’IG protège la fabrication artisanale de boucles d’oreilles, pendentifs, bagues et autres colliers : travail sur l’or, fabrication du chaton (réceptacle de la pierre), montage, sertissage et poinçonnage ; un savoir-faire de niche, non enseigné dans les écoles de bijouterie, et exercé par seulement treize artisans, employant 45 salariés pour un chiffre d’affaires cumulé de 1,5 million d’euros

 L’IG « Grenat de Perpignan » garantit le respect de 3 conditions :

  • La spécificité d’une fabrication ancestrale

  • Un savoir-faire collectif ancré sur le territoire des Pyrénées-Orientales

  • Une réputation liée au lieu d’origine.

Son aire géographique s’étend aux 266 communes des Pyrénées-Orientales où doit être réalisée de façon artisanale la fabrication des bijoux.

La joaillerie catalane

Les joailliers d’aujourd’hui bénéficient de l’héritage des techniques de la bijouterie d’origine et perpétuent la fabrication traditionnelle du bijou.

Leur expertise consiste en une pratique exclusivement et totalement manuelle. Ils savent comme personne marier l’or et le grenat. Ils utilisent exclusivement de l’or 18 carats et continuent d’appliquer la méthode d’estampage et de serti clos, qui a disparu partout ailleurs. C’est la seule méthode qui garantit un ajustement parfait et durable de l’or et du grenat.

Ils font partie de la Confrérie du grenat de Perpignan qui a pour mission de protéger le savoir-faire et de le promouvoir. Elle contribue tous les ans, pour la Saint Eloi, patron des orfèvres, les 30 novembre et 1er décembre à la fête du grenat à Perpignan.

J’espère que cet article vous a plu. S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions ; faites connaître ce blog autour de vous !

Si ce n’est déjà fait, inscrivez vous et vous recevrez personnellement, en plus, mes « billets hebdomadaires ».

JE M’INSCRIS

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grenat

https://www.france-mineraux.fr/vertus-des-pierres/pierre-grenat/

https://www.femininbio.com/

https://joyaux-catalans.fr/histoire-du-grenat-catalan/

https://www.irouicome.com/blog/pays-catalan/savoir-faire/grenat-catalan/

http://jaimelafrance.tourisme.fr/grenat-de-perpignan-pierre-rouge-passion/

https://franchementbien.fr/a-la-decouverte-du-grenat-catalan/

https://www.gemlabmarseille.com/

http://toutsurlesgrenats.free.fr/

https://www.grenat-de-perpignan.fr/

Le drac

Le drac

Le drac est une figure de premier plan dans la mythologie occitane.

Lou drac ? Mais qu’es aco ?

Dans cet article examinons de plus près cet étrange personnage :

  • un drac ou des dracs

  • ses légendes en Occitanie-Pyrénées Méditerranée

Le carnaval de Limoux

Le carnaval de Limoux

Le carnaval de Limoux est inscrit, depuis 2012, à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français. Ses festivités durent trois mois et en font ainsi le plus long carnaval du monde. En 2021, il n’a pas lieu à cause de la Covid 19 au grand dam des limouxins : c’est la première fois depuis 1946.

Faisons un tour de cette grande fête :

  • Limoux

  • Le carnaval de Limoux et ses acteurs

  • Son déroulement

La Chandeleur

La Chandeleur

La chandeleur se fête le 2 février et ce jour là, il est de tradition de faire des crêpes. Même si on confectionne et on mange des crêpes toute l’année, revenons dans cet article sur cette tradition :

  • des origines païennes diverses à la fête chrétienne

  • une tradition et des superstitions

  • les crêpes

Les fourches de Sauve

Les fourches de Sauve

Les fourches de Sauve sont la spécialité de ce village du Gard depuis des siècles.

Dans cet article découvrons :

– un arbre

– les fourches de Sauve

Le Mérens, prince noir des Pyrénées

Le Mérens, prince noir des Pyrénées

Le Mérens, appelé parfois Mérengais, cheval Mérens ou poney de l’Ariège, est un petit cheval de selle à belle robe noire, originaire de notre région et plus particulièrement de l’Ariège.

Dans cet article faisons plus ample connaissance avec lui

ses origines

son histoire

– sa description

L’ours des Pyrénées

L’ours des Pyrénées

L’ours des Pyrénées, entre légende et tradition, est une réalité de nos montagnes …

Dans cet article faisons un tour sur les trois aspects de sa présence :

– l’animal

– l’ours et les légendes

– les traditions qui en découlent

La transhumance dans notre région

La transhumance dans notre région

La transhumance, migration périodique du bétail de la plaine vers la montagne et retour, est pratiquée depuis des millénaires.

La situation de notre région entre Pyrénées et Massif central répond bien à cette nécessité.

Cette coutume est devenue, depuis quelques années, une véritable fête.

Dans cet article nous évoquons :

-la pratique de la transhumance

les transhumances dans notre région

-les fêtes de la transhumance en Occitanie-Pyrénées Méditerranée

Les conscrits en Occitanie

Les conscrits en Occitanie

Les conscrits ? Vous connaissez? Cette appellation d’une ancienne tradition nationale a changé de sens au cours du temps…

Dans cet article retrouvons cette évolution

– la conscription

– les coutumes des conscrits

– que reste-t-il des conscrits en Occitanie

Les glacières en Occitanie

Les glacières en Occitanie

Les glacières sont des cavités souterraines dont la température constante, proche de zéro degré Celsius, permet le stockage de la glace toute l’année. Bien que leur utilisation remonte à l’Antiquité, ce n’est qu’à la Renaissance, à la cour de Louis XIV, que la technique est reprise en France mais de manière marginale.

C’est seulement au XVIII-XIXèmes siècles que leur utilisation se généralise en particulier dans le sud de la France.

Dans cet article examinons de plus près

– l’histoire des glacières

– leur technique

– les glacières de notre région

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com