Bavardages d’Occitans

bavardages;occitans; occitanie;langage;

Bavardages d’Occitans… C’est le titre de cet article sur le langage… Depuis bientôt un an, les articles sur le thème de notre langage courant, ce français émaillé d’occitan, d’expressions originales, plus ou moins dérivées de nos patois, vous ont familiarisés avec notre manière de nous exprimer…notre  « couleur locale « 

Dans cet article, « poussons le bouchon » un peu plus loin et plongeons dans des dialogues qui frôlent la caricature…quoi que ???

-bavardage de « Tatie qui a ses neveux en vacances pour quelques jours »

-bavardage de « Gustin et la météo »

bavardage de printemps entre copines

Tatie a ses neveux en vacances pour quelques jours 

Alors tu as tes neveux pour les vacances ?

– Oh, pauvre ! Ne m’en parle pas !

@pixabay

Le Jan-Mi, il est tignous quand il tcharre ! Avec sa soeur, cette tataragne qui arrête pas de bader aux corneilles, ils vont me faire venir chèvre !Il arrête pas de me raconter des craques. L’autre jour, ce pèque avait tellement la connerie qu’il m’a gavé. Il s’est pris une bouffe, un cachou quoi, un patac, qui l’a ensuqué et il s’est espatarné. Il avait les yeux pleins de bimbarolles.biimbarolles,; occitan; occitanie;

@pixabay

Pour se requinquiller, il s’est avalé un platras de pâtes ; qu’est-ce qu’il a pu tchapper, avec en plus quelques pichets. Avec le cagnas qui faisait, il a tchuqué comme une outre et il s’est pris une murge .

murge;occitan; cuite;

@pixabay

Sa sœur, la pitchoune, cette banaste, elle a voulu le porter à l’hôpital mais elle s’est empégué le mur et elle a escagassé la voiture ! Le gafet, il a eu une de ces pétoches ; il en a eu la cagagne.

Source:https://occitan.free.fr/tolosan/

Décodage :

tignous=teigneux (de l’occitan tenhos)

tcharrer = parler (de l’occitan tcharrar) ; on utilise parfois aussi tchatcher

tataragne = araignée (de l’occitan aranhe)

bader=rester bouche bée (de l’occitan badar=béer)

craques=mensonges, bobards (de l’occitan cracar)

pèque=enfant

cachou =coup à la figure (de l’occitan caishon=petite dent)

patac=coup (occitan-gascon)

ensuqué=endormi

espatarné=tombé de tout son long

bimbarolles=étoiles, 36 chandelles(de l’occitan bimbaròlas=phosphènes)

platas= gros plat

tchapper=manger beaucoup (de l’occitan chapar= baffrer)

cagnas=grosse chaleur

tchuquer=boire beaucoup (de l’occitan chucar=sucer, téter)

murge =cuite

pitchoune=petite

banaste =corbeille ( se dit de quelqu’un de pas dégourdi)

empéguer=percuter(de l’occitan empegar=enduire)

escagasser=abîmer (de l’occitan escagassar=ratatiner)

gafet=enfant (de l’occitan gafet=apprenti)

cagagne=colique de peur

Vous noterez aussi l’absence de la négation (« arrête pas » pour « n’arrête pas »), l’utilisation du « s’est » d’appropriation (« il s’est pris », »il s’est avalé », « elle s’est » au lieu de « il a pris » , « il a avalé », « elle a ») et le doublement «  le gafet, il »).

Ainsi que des expressions locales : avoir la connerie= fait de dire beaucoup de bêtises ; le porter à l’hôpital = l’emmener à l’hôpital

Gustin et la météo

-Té, voilà le Gustin ! Où tu vas comme ça ?

– Je me rentre. Le temps marque mal et j’ai pas envie de me prendre une ramade !

ramade;susade;marseger;occitan;

@pixabay

– C’est vrai que ce temps il sait pas ce qu’il veut ! Lou matin fa pas cau et y a encore de la barbaste en campagne ; l’après midi, il te fait un cagnas que tu prends des susades !

– Un coup il fait beau, un coup il pleut…il marsège au mois d’avril !

-Il est cabourd ce temps ! C’est le dérèglement climatique qu’ils disent !

– Tu viens au bistro ? On va taper le carton avec le cougnat et le Pierrot. On va les mettre minables. Ils aiment pas prendre la rouste ; ça fera rouméguer le cougnat.

@wikipedia.org

C’est pas possible ! Tu répapilles Gustin ! aujourd’hui, c’est dimanche et à cinq heures, y a une rifle au bistrot ! Pour chaque quine, y a un bon d’achat à gagner et à carton plein, c’est un smartphone! C’est le Pierrot qui tire les numéros ! Il va pouvoir sortir toutes ses cagades : 13, ma sœur Thérèse, 16 de Carlencas , 99 , le Papé… Il sait tout ça depuis toujours : avant lui, c’était son pauvre père qui le faisait !

rifle;loto occitan; occitanie; langage;

@wikipedia.org

Vaï, alors ba pla!  je me rentre. J’aime pas le loto. A diou !

Le décodage :

une ramade=une averse

lou matin fa pas cau (occitan)=le matin il ne fait pas chaud

la barbaste= la gelée blanche

un cagnas=un grand soleil, une gosse chaleur

une susade=une suée

marséger=faire le temps du mois de mars

cabourd=idiot

le cougnat=le beau-frère

la rouste = la fessée, la déculottée

rouméguer=râler

répapiller = radoter

une rifle= loto de village

quine = ligne pleine au loto, ligne dont tous les numéros ont été tirés

les cagades=les bêtises

Mêmes remarques dans les tournures que dans le chapitre précédent.

Expressions :

le temps marque mal= le temps se couvre, l’orage menace

taper le carton=jouer aux cartes

les mettre minables= les rendre honteux

son pauvre père=son père décédé

vaï, alors ba pla=allez, ça va bien

Bavardage de printemps entre copines

– Avec ce temps, le retour du soleil, va falloir penser à sortir les affaires d’été. T’ as commencé Juliette ?

– Oui j’ai déjà trié ce qu’on met plus : ce qui est à donner ou à mettre aux peilhes et toi Lucette ?

-Moi j’ai vérifié les vêtements de l’année dernière pour voir s’y a des bougnes, s’ y a des choses à pétasser. Je ferai comme toi, je vais pas pinailler, si c’est pas récupérable je mettrai aux peilhes.

peilhes; bougnes; occitan; occitanie;

@pinterest

-Tu sais que l’hiver m’a été profitable ! J’ai un de ces tafanaris que je rentre plus dans mes pantalons ! Quand je vais vouloir me mettre en maillot je vais prendre la care !

flickr.fr

-C’est pas pour tout de suite ! tu mangeras rien que de la salade pendant quelque temps! Quand tu seras un peu brunie, ça choquera moins !

-Tu as raison. Je vais m’y mettre tranquillou jusqu’au mois de mai…et puis raï si je n’ai pas la taille mannequin ! »

Le décodage :

les peilhes=les chiffons

les bougnes=les taches

pétasser=repriser

tafanari=postérieur

la care=la honte

bruni=bronzé

Mêmes tournures que précédemment

Expressions :

sortir les affaires=sortir les vêtements

manger rien que= manger seulement

tranquillou =diminutif de tranquillement

raï=peu importe

Ce genre de bavardages est un peu caricatural mais vous avez peut-être déjà entendu ces échanges…cela surprend au début…surtout qu’il faut y ajouter l’accent et le débit !! mais avec le contexte il est facile de comprendre…

Toutefois , je rappelle et j’insiste : je n’écris pas l’occitan, aussi je demande aux « puristes » d’excuser l’orthographe que je peux attribuer aux mots et expressions.

J’espère que cet article vous a plu.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions. Partagez et faites connaître ce blog autour de vous.

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS