Agde, perle noire de la Méditerranée

Agde est la quatrième ville de l’Hérault après Montpellier, Béziers et Sète. Cette commune de 50,8 kilomètres carrés, compte 26 512 habitants, les agathois et plus de 200 000 résidents en période estivale. A 24 km à l’est de Béziers,et 52 km au sud-ouest de Montpellier, Agde est la première station touristique d’Europe par sa capacité d’hébergement ; sa renommée internationale est due, en partie, à son important quartier naturiste.

fr.wikipedia.org

Cette ville héraultaise présente des particularités que je souhaite vous faire partager dans cet article :

– Agde, perle noire

– Agde, au milieu de l’eau

– Une ville d’hier et d’aujourd’hui

Agde, perle noire

Une histoire

Des phocéens, venus de Massalia ( Marseille) fondent, au Vème siècle avant J.-C., Agathé Tyché (Bonne Fortune). Ils y établissent un comptoir prospère, construisent un habitat à l’emplacement actuel de la vieille ville. Les romains les remplaceront, puis les wisigoths pendant plus de trois siècles jusqu’à l’invasion musulmane au VIIème siècle. Charles Martel reprendra la ville en 737 et la détruira. Les vikings la pilleront en 859.

La ville fut très tôt le siège d’un évêché ; le premier évêque connu, Saint Venuste est martyrisé par les Alamans au début du Vème siècle ; à la fin du XIIème siècle, l’évêque d’Agde rachète les emprunts du vicomte d’Agde et devient seigneur du comté d’Agde. Les évêques resteront chefs temporels et spirituels d’Agde et du diocèse jusqu’à la Révolution. Le dernier, Charles François de Saint Simon Sandricourt meurt guillotiné le 26 juillet 1794.

Au XIV ème siècle, Agde connaît la peste, les conséquences de la guerre de Cent ans et les pillages des routiers.

Au XVIème siècle, pendant les guerres de religion la ville est attaquée par les protestants.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, à partir de 1942, Agde est occupée par les Allemands qui fortifient la côte par crainte d’un débarquement allié : il en reste des vestiges.

blockhaus-agde-la tamarissiere-occitanie

BLOCKHAUS DE LA TAMARISSIERE

herault-tribune.com

Le basalte

Le volcan éteint d’Agde, le Mont Saint Loup ( à ne pas confondre avec le Pic Saint Loup près de Montpellier) s’élève à 112 mètres. Il est l’extrémité d’une chaîne volcanique nord-sud depuis le Cézalier, le Cantal, l’Aubrac, les Causses, l’Escandorgue (Hérault) pour finir dans la Méditérranée.

L’activité de ces volcans , étalée sur 250 000 ans, a cessé il y a 750 000 ans.

De nombreuses coulées basaltiques recouvrent une grande partie de la commune.

Les constructeurs successifs de la ville utilisent le basalte, pierre locale, pour édifier monuments et bâtiments donnant ainsi un aspect sombre à la ville qui lui vaut l’appellation de perle noire de la Méditerranée.

Agde, au milieu de l’eau

Que d’eau !

Agde se situe au fond du Golfe du Lion, à l’embouchure du fleuve Hérault. A proximité du canal du Midi, la commune partage, avec celle de Marseillan, la réserve naturelle du Bagnas avec ses étangs du Grand et du Petit Bagnas.

agde-bagnas-herault-occitanief.wikipedia.org

Elle offre 14 km de plage de sable fin.

La plage de La Conque présente la particularité, unique en Méditerranée d’être constituée de sable noir.

tripadvisor.fr

Entre vignes et Méditerranée

Les grecs importent la viticulture à Agde mais ce sont les romains qui la développe. Depuis Agde et sa région restent viticoles.

En 1998, les viticulteurs d’Agde ont rejoint ceux de la commune limitrophe de Marseillan pour fonder une coopérative commune « Les caves Henri de Richemer » . Ces caves doivent leur nom à l’histoire d’Henri Richet , un vigneron de Marseillan qui aurait fait fortune grâce au négoce maritime des vins et qu’on surnommait Henri de Richemer.

Un carrefour en bord de mer

Agde, une ville portuaire depuis l’Antiquité bénéficie à la fin du XVIIème siècle de la construction du canal du Midi. Ses revenus proviennent à cette époque essentiellement de la pêche et du commerce maritime. Le développement du port de Sète entraîne le déclin de ce dernier et au début du siècle dernier les ressources de la ville reposent sur la pêche et la viticulture.

Trois villages

La commune d’Agde se répartit sur trois zones qui peuvent se considérer comme trois bourgs différents :Agde-ville, Le Grau d’Agde,Le Cap d’Agde.

Agde, ville historique, reste le cœur de ville avec commerces et monuments.

Le Grau d ‘Agde, village de pêcheurs, est la première station balnéaire familiale de la commune. Sur la rive droite du fleuve Hérault, la Tamarissière doit son nom aux plantations de tamaris, il y a plus de deux siècles, pour lutter contre l’ensablement du fleuve. En 1782, une pinède vient compléter les tamaris. Le Grau d’Agde est la porte d’entrée du canal du Midi pour la marine de plaisance depuis la mer méditerranée, entre l’étang de Thau et l’océan atlantique.

grau d agde-herault-occitanie

LE GRAU D’AGDE

bateaux.com

Le Cap d’Agde doit son évolution au plan Racine qui dans les années 1960 décide du développement du tourisme sur le littoral languedocien. Au pied de l’ancien volcan du Mont Saint Loup, dans une zone dénudée, la station balnéaire se construit. Après le creusement d’un port de plaisance en 1967, des immeubles, des marinas, des villas, des presqu’îles, un village naturiste, des campings, des villages de vacances, etc…une véritable ville se crée en quelques années.

CAP AGDE-OCITANIE-HERAULT

LE CAP D’AGDE

midilibre.fr

Une ville d’hier et d’aujourd’hui

Les vestiges successifs

De l’Antiquité au XVIIIème siècle, Agde vit pour la mer et par la mer. Elle est un des ports les plus importants de la Méditerranée.

Les vestiges archéologiques sont nombreux : bronzes antiques déposés au Musée de l’Éphèbe du Cap d’Agde, vestiges des remparts grecs du IVème siècle classés monuments historiques.

ephebe-agde-herault-occitanie

L’EPHEBE

pixabay.com

Des remparts d’origine médiévale subsistent.

La richesse de la ville a connu son apogée au XVIIème siècle grâce à son port de commerce. Un grand nombre d’hôtels particuliers, la maison consulaire, en portent témoignage.

Un riche patrimoine

L’ancienne cathédrale romane Saint-Etienne, construite à partir de 872, a été fortifiée en 1173. Véritable forteresse de basalte, avec ses créneaux et ses mâchicoulis de château fort, elle possède un donjon/clocher qui culmine à 35 mètres.

cathedrale-agde

CATHEDRALE D’AGDE

pinterest.com

L’église Saint André, construite au Vème siècle, siège du Concile d’Agde en

506, est classée monument historique depuis 1984.

L’église Saint Sever, dite des pêcheurs, de style gothique méridional, construite en 1499 sur l’emplacement d’une église romane, contient une statue du Christ en bois polychrome du XVIème siècle classée au titre d’objet en 1911.

L’église Notre Dame du Grau, sur la rive gauche de l’Hérault, au Grau d’Agde a été construite en 1584 . A proximité la chapelle de l’Agenouillade abrite un rocher qui selon la légende, porte la marque des genoux de la Vierge dont l’apparition agenouillée aurait fait reculer les flots qui menaçaient la ville au Vème siècle.

Le centre historique présente de nombreuses maisons des XVIIème et XVIIIème siècles : l’hôtel Malaval, l’hôtel de Viguier-Guérin, la maison consulaire, l’ancien palais épiscopal.

L’écluse ronde sur le canal du Midi, inscrite à l’inventaire des monuments historiques en 1996, bâtie en basalte permet aux bateaux de prendre trois directions : vers Béziers par le canal à l’ouest, vers l’étang de Thau par le canal à l’est par le bief amont de l’Hérault, vers la mer par le « canalet » qui rejoint le bief aval du fleuve. Près de l’écluse l’hôtel Riquet est l’ancien bâtiment d’administration du canal.

canal du midi-agde-ecluse ronde

ECLUSE RONDE D’AGDE

fr.wikipedia.fr

Devant l’entrée du port de plaisance du Cap d’Agde, le fort de Brescou, attribué à Vauban, succède à un premier fort construit en 1586 par le vicomte de Joyeuse pendant la lutte contre les protestants

Agde aujourd’hui

Trois pôles complémentaires

Agde aujourd’hui est le reflet de ces trois pôles.

La vieille ville pittoresque est riche de son patrimoine historique .

Le Grau d’Agde, avec onze chalutiers de fond, deux chalutiers pélagiques et quatre thoniers, ainsi qu’une flotte de petits bateaux de 5 à 17 mètres, est un port de pêche. Il est un station balnéaire familiale avec des campings, des villages de vacances et des locations saisonnières.

Le grand pôle touristique de la ville reste le Cap d’Agde avec le port de plaisance, le village naturiste, l’île des loisirs, son Casino, le Palais des Congrès, l’aquarium, le parc aquatique Aqualand. La fréquentation touristique de la commune estimée à 15 millions de nuitées annuelles en reçoit 12 millions sur le seul Cap d’Agde.

La tradition

Depuis 1601, les agathois pratiquent les joutes nautiques. Agde comptent deux sociétés de joutes : la Société Nautique des Jouteurs Agathois et le Pavois Agathois.

joutes nautiques-agde

JOUTES NAUTIQUES

herault-tribune.com

J’espère que cet article vous a donné envie de mieux connaître cette ville.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions. Partagez et faites connaître ce blog autour de vous.

Inscrivez vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires

JE M’INSCRIS