Occitanie...découvertes

Pas à pas…découvrez les coutumes…entrez dans les spécificités de cette région…pour la découvrir et l'aimer.

loto;cartons;occitanie;

Le loto, un jeu particulier…

Le loto, un jeu particulier…

loto;cartons; occitanie;Loto, rifle, quine…le nom varie selon les régions…il a parfois pris l’air américain pour devenir bingo…Je ne vous parle pas de celui instaurer par la Française des Jeux, mais bien de celui qui anime nos villages en fin d’année, à l’approche de Noël, parfois même d’octobre à avril !

 

Dans cet article, découvrons ou re-découvrons le loto :

– son origine

– le jeu

– les « couleurs locales »du loto

Lire la suite

Autrefois…le cochon

Autrefois…le cochon

Autrefois…c’était mieux…c’était moins bien…c’est ringard…On entend tout et son contraire sur le sujet.

Dans cet article et quelques-uns qui suivront, je vais raviver une fois encore les souvenirs des anciens jeunes et peut-être permettre aux jeunes ou moins jeunes actuels de se rendre compte combien en peu de temps, à peine plus d’une à deux générations , les choses ont changé…

Pourquoi ces réflexions dans des articles de la rubrique « langage » ? Parce que l’usage d’un certain nombre de nos mots de francitan, de patois francisé, perd en même temps que les actions qu’ils concernent.

Je commence cette série par l’élevage et l’abattage du cochon.

Dans cet article, j’aborde :

– à chaque famille son cochon

– l’abattage du cochon…autrefois

les produits du cochon

– une contine occitane

le cochon, aujourd’hui

À chaque famille, son cochon

Autrefois, dans nos campagnes, en Occitanie et ailleurs, chaque famille élève un ou plusieurs cochons.

Nourri d’épluchures, de pommes de terres, de déchets de légumes, de racines, de maïs, de farines, de châtaignes, de glands, d’eaux grasses, cuits dans une grande marmite, le ou les cochons sont ainsi alimentés pendant plusieurs mois, quasiment une année. Un cochon prêt et bien engraissé pèse entre 150 et 300 kilos.

elevage cochon;occitanie;

Souvent en liberté ou semi-liberté, le cochon sert à l’alimentation de la famille rurale. Parfois un ou des membres de cette famille devenus citadins, achètent un cochon à l’avance et leur parenté se charge de l’engraisser.

 

L’abattage du cochon…autrefois

L’abattage et la préparation du cochon à domicile dure au moins deux journées.

Le cochon se tue entre fin novembre et fin mars ,à la saison froide. A cette saison , les travaux de la terre sont ralentis ; il n’y a pas de mouches ; la viande se conserve mieux qu’en saison chaude ; de plus, en été elle sécherait trop vite . Voici pour les explications « logiques »

Mais il y a également des conditions « traditionnelles » : on tue le cochon à la lune vieille car la lune nouvelle a une mauvaise influence sur la viande ! Ça la fait fermenter et rancir très vite ! Il ne faut pas non plus que le vent d’autan s’en mêle : c’est un vent chaud et humide alors qu’il faut du froid sec pour la viande ; de plus le vent d’autan fait « tomber » (diminuer) la température de l’eau dans laquelle on doit ébouillanter le cochon après son abattage et sèche sa peau ce qui gêne pour la racler et la nettoyer car alors elle s’écorche !

On prépare tous les instruments nécessaires à l’opération :

– la « maie », long récipient de bois creux dans lequel le cochon , mort, sera ébouillanté et débarrassé de ses poils ;

– les « pleous » : sortes de racloirs obtenus à partir de vieilles faux ;

– le « cambarel » : pièce de bois qui sert à pendre le cochon par les pattes arrières pour le vider.

cambarel;cochon;

Couteaux, hachoirs, sont aiguisés.

Avant de commencer les opérations le « tueur » ou « saigneur », les hommes de la maison et ceux du voisinage venus prêter main forte, boivent le café, bien arrosé d’un coup de gnôle (parfois appelée « tisane de gabels », les gabels étant le nom occitan des sarments de vigne), pour se donner le cœur à l’ouvrage.

Je vous fais grâce du détail de l’exécution du Ministre (surnom familier donné au cochon..pourquoi ?? je n’ai pas trouvé d’explication…).

Les tâches se répartissent ensuite selon la tradition :  « tout ce qui se fait dans la cuisine est l’affaire des femmes et les hommes y sont mal vus ».

Les hommes procèdent au préalable au découpage de la bête non sans boire un coup , après avoir fendu et pendu le cochon,. «  Si on boit pas, la tradition veut que la viande ne se conserve pas et elle prend le sel »dixit un ancien « saigneur »…

Les produits du cochon

Dans le cochon tout est bon…le proverbe reste d’actualités même si les mots francitans se sont perdus et si les modes d’élevage et d’abattage ont évolués.

les pieds sont découpés et nettoyés

– le sang est récupéré pour faire du boudin,

– les boyaux lavés et vidés, servent à la confection de saucisses, saucisson, andouilles, andouillettes,….

la panne ou couche de graisse qui recouvre les côtes ;

– le filet mignon, le « peissou » ;

la longe, les côtelettes et le plat de côtes ou « coustillous » ;

– la « ventrèche »ou couenne du ventre ;

jambons de Lacaune; cochon; occitanie;

– les jambons ou « cambajous » méritent un traitement privilégié. Ils sont séparés du reste et on enlève le « casi » ou os de la hanche. Mis au saloir pendant 40 jours, lorsque le sel l’a bien pénétré, le « cambajou » est brossé, lavé , entouré d’un linge et pendu pour le séchage. Le salage est une opération délicate; un dicton populaire dit « il vaut mieux boire que cracher » voulant exprimer qu’il est préférable qu’un jambon soit trop salé ; on le fera passer à grands coups de vin, alors que s’il ne l’est pas assez il ne se conserve pas, ranci et est immangeable.

– épaule, jarret donnent les jambonneaux ;

– cervelles, bas-joues, oreilles, museau, cœur sont utilisés frais ou sont à préparer.

En cuisine, les femmes s’affairent aux préparations : pâtés, saucisses, saucissons, fritons, etc…Tous les morceaux sont utilisés.

Une contine occitane

Le porc est même le sujet d’une contine occitane que je vous livre :

« T’aï comprat, té voli pas vendre,

T’aï comprat, té voli garda,

Porc gras té voli pas vendre

Porc gras té voli garda.

T’aï comprat, té voli pas vendre,

T’aï comprat, té voli garda,

Porc gras té voli pas vendre

Porc gras té voli engraissar.

T’aï comprat, té voli pas vendre,

T’aï comprat, té voli manjar,

Porc gras té voli pas vendre

Porc gras té voli manjar »

Je ne pense pas utile de vous traduire…

Le cochon aujourd’hui

Depuis plusieurs années, les normes sanitaires s’opposent à l’abattage des animaux à domicile et donc, s’il y a cochon à domicile, il passe par l’abattoir avant sa préparation à la consommation.

L’élevage d’un ou deux cochons à titre privé devient rare.

Le porc reste la viande la plus consommée en France ( globalement 2 millions de porcs par an en Occitanie).

Un grand nombre d’élevage de cochons, pour des questions de rentabilité ont pris des dimensions industrielles.

levage cochon;occitanie;

Avec le renouveau du « bien manger » et du « manger local », la demande du consommateur se tourne désormais sur une meilleure qualité ; des élevages plus « artisanaux », en plein air, avec une alimentation des porcs plus naturelle réapparaissent en recherche de label et de qualité.

porc fermier;occitanie;

En Occitanie, la filière porcine régionale a choisi la qualité pour distinguer une production à la connotation traditionnelle, mettant en avant le goût et le savoir-faire, porcs de plein air ou salaisons de tradition, labellisés : IGP pour les jambons et salaisons de Lacaune (Tarn), Label Rouge pour le porc fermier et le porc à grains du Sud-Ouest, AOP pour le porc noir et le jambon noir du Bigorre.

salaisons Lacaune;ocitanie;

Sources : 

wikipedia.org

https://www.mamalisa.com/

Jespère que ce petit tour de francitan et de coutumes oubliées vous a rappelé des souvenirs.

S’il vous a intéressé, donnez vos commentaires, vos suggestions. Partagez et faites connaître ce blog autour de vous.

Inscrivez-vous : vous serez automatiquement informé(e) de toutes parutions sur ce blog et serez abonné à mes billets hebdomadaires.

JE M’INSCRIS

fouroux;gers;occitanie;rugby;

Jacques Fouroux, le « petit caporal »

Jacques Fouroux, le « petit caporal »

Jacques Fouroux, gascon au caractère bien trempé, charismatique meneur d’hommes, a marqué le rugby tant régional que national. Tantôt loué, tantôt éreinté par la critique, il n’a jamais laissé indifférent.

jacques fouroux;rugby;occitanie;

wikipedia.org

Jacques Fouroux, gascon au caractère bien trempé, charismatique meneur d’hommes, a marqué le rugby tant régional que national. Tantôt loué, tantôt éreinté par la critique, il n’a jamais laissé indifférent.

Dans cet article, souvenons-nous de ce personnage

– l’homme et sa vie personnelle

– Jacques Fouroux et le rugby

– fin d’un amoureux du rugby

L’homme et sa vie personnelle

Naissance

Jacques Fouroux est né à Auch (Gers) le 24 juillet 1947, dans le quartier populaire de la ville basse.

Ses parents tiennent une pension de famille, 2 place Betclar. Son père, fervent communiste, lui donne le prénom de Jacques en honneur à Jacques Duclos, occitan, dirigeant du parti communiste français.

Jacques Fouroux grandit dans une ambiance chaleureuse, vivante, entouré de ses frères et sœurs.

Adolescence

Il est décrit comme espiègle, intelligent, malin. Il se défoule dans le sport et voudrait bien faire du basket mais sa petite taille est un obstacle ; il change alors d’orientation et joue au rugby.

Courageux, dur au mal, talentueux, sa vivacité fait merveille et à 11 ans il décrète qu’il sera rugbyman.

Il est surnommé le « petit caporal », en référence à Napoléon, en raison de son caractère bien trempé, de son énergie, de son talent de meneur mais aussi en raison de son petit gabarit pour un joueur de rugby : 1m63 !

Des débuts sportifs

Il joue au FC Auch, demi de mêlée avec les cadets, puis avec les juniors et enfin en équipe première mais seulement comme remplaçant, l’entraîneur le jugeant trop petit. Sentence bien injuste…et qu’il vit comme telle !

Il devance l’appel et part faire son service militaire au bataillon de Joinville.

Mais le rugby est sa vie…

Une vie professionnelle

Le rugby n’est pas en ce temps-là un sport professionnel et rémunérateur.

Pour faire vivre sa famille, Jacques Fouroux doit avoir une activité professionnelle. Il exercera plusieurs métiers.

Après avoir tenu une boutique d’articles de sport avec son épouse, il se convertit en ambassadeur de la gastronomie locale et devient VRP multicartes. Comme d’autres rugbymen de cette époque , il fait la promotion de produits locaux : Jacques Fouroux propose foie gras et magrets, les frères Spanghero le cassoulet, Lescarboura des biscuits apéritifs, Daniel Dubroca des pommes et kiwis, Philippe Saint-André des ravioles de Romans, alors qu’au rayon liquide, figurent les Bordeaux de Jean-Baptiste Lafond, le Buzet de chez Dominique Erbani ou le champagne de Laurent Cabannes…

Jacques Fouroux et le rugby

Un handicap : sa taille

Un article du Figaro Santé décrit le profil d’un joueur de rugby

« Les avants ont un index de poids supérieur aux arrières et les seconds et troisièmes lignes sont habituellement de grande taille.

La force musculaire et plus encore la puissance, qui est le produit de la force par la vitesse, sont directement liées à la performance.

La vitesse et l’accélération sont associées à la performance et ce surtout chez les arrières. Mais le rugby est aussi un sport qui demande des qualités de souplesse. »

Figaro sante
rugby;occitanie;fouroux;



Il est sûr que Jacques Fouroux et son 1m63 ne colle pas parfaitement à l’image qu’on se fait d’un rugbyman.. et son entraîneur de l’équipe première d’Auch ne l’intègre que comme remplaçant…

Des atouts

Son amour du rugby, son charisme, sa détermination sont indéniables.

Généreux et direct, sa faconde, sa grande gueule, ses talents de meneurs d’hommes font de lui un capitaine et un entraîneur prédestinés

Un caractère

Homme de pouvoir et de combat, il aime l’adversité et ne recule pas devant le conflit. Prêt à ferrailler pour défendre ses idées, comme toute personne de caractère fort et affirmé, il ne laisse pas indifférent. La critique ne l’épargne pas.

Une carrière d’ombre et de lumière

Victime de son caractère, des querelles diverses qui traversent le monde du rugby, la carrière de Jacques Fouroux sera faite d’ombre et de lumière.

Ayant quitté Auch, il joue à Cognac, à La Voulte.

Avec La Voulte il atteint les huitièmes de finale du championnat de France et les demi-finales du Challenge Yves du Manoir en 1971, les seizièmes en 1972, 1974, 1975 et 1976, et les quarts de finale en 1973.

jacques fouroux;rugby;occitanie

Il est retenu par le comité de sélection pour débuter en équipe de France, face à l’Irlande lors du Tournoi de 1968. Jo Maso avec lequel il doit constituer la paire de demi de l’équipe de France, se blesse et le comité décide de prendre finalement la paire de Lourdes: Jean-Henri Mir et Jean Gachassin.

Le 29 avril 1972, il dispute enfin son premier match international face à l’Irlande. En concurrence avec Richard Astre soutenu par la presse, il ne s’impose pas comme titulaire.Il porte cependant le maillot de l’équipe de France 28 fois entre 1972 et 1977.

Ce n’est qu’en 1977, qu’il est enfin reconnu pour ses qualités de meneur d’hommes. Capitaine de l’équipe du XV de France, il réalise avec les mêmes quatorze partenaires, le Grand Chelem dans le tournoi des cinq nations, une performance jamais égalée!!!

Jacques Fouroux impose son style : un pack de fer, une défense renforcée et un buteur de renom Jean-Pierre Romeu. Mais sa philosophie ne fait pas l’unanimité et provoque des polémiques. Le 10 décembre 1977, il annonce son départ de l’équipe de France.

Il revient comme entraîneur de l’équipe de France de 1980 à 1990. Il innove, l invente et privilégie conquête, puissance, impacts, défense. Il mène cette équipe jusqu’à la finale de la première Coupe du monde de rugby en 1987.

C’est une période de victoires pour l’équipe de France : six tournois gagnés en 1981,1983,1986,1987,1988,1989 et deux grands Chelems en 1981 et 1987! 

Mais les critiques continuent… et Jacques Fouroux quitte son poste en 1990.

Après un bref passage au Racing club de France, il devient en 1993, entraîneur de l’équipe de Grenoble et la conduit jusqu’en finale du Championnat de France en 1993 et en demi-finale en 1994. 

Un bref passage au rugby à XIII

En 1995, il claque la porte du rugby à XV.

Il lance la création d’une ligue professionnelle de rugby à XIII : la France Rugby League. Il accepte la présidence du Paris SG Rugby League en juin 1993.

Jacques Fouroux démissionne de toutes ses fonctions en 1996, la ligue disparaît.

Fin d’un amoureux du rugby

Ses derniers engagements

Pressenti pour être le directeur sportif du FC Grenoble pour la saison 2005-2006, la rétrogradation du club pour raisons financières, puis sa faillite tue ce projet dans l’œuf.

Jacques Fouroux est alors sollicité pour prendre la fonction de manager général du club de Toulon. Il n’en aura pas le temps…

Des ennuis de santé et une fin brutale

 

rugby;auch; fouroux;

Deux opérations chirurgicales, quelques excès culinaires, une petite dose d’inimitiés qu’il avait su d’ailleurs attiser, et surtout une passion effrénée pour le ballon ovale…ont eu raison de sa santé.

Le 17 décembre 2005, il meurt d’une crise cardiaque, à l’âge de 58 ans.

Ses cendres ont été dispersées sur le stade municipal dans l’enceinte du complexe omnisports du Moulias à Auch. Ce stade est baptisé depuis son décès Stade Jacques Fouroux.

Un hommage gersois

Le 20 octobre 2018, une stèle érigée à la gloire de Jacques Fouroux, à l’entrée du stade éponyme, côté bodéga, est inaugurée par le maire de la ville Christian Laprébende, en présence de la famille de l’ancien capitaine puis entraîneur du XV de France. Pour l’occasion, ses fils, Jean-Baptiste et David, donnent le coup d’envoi de la rencontre Auch-Nérac . C’est aussi pourquoi le début du match, initialement programmé à 19 h 30 a été retardé de 10 minutes. Un discours de l’intendant et speaker du RCA, Alain Cantarutti, rappelle les principaux fait d’armes du «petit caporal» qui a marqué l’histoire du rugby français.

Des hommages venus de partout

Daniel Dubroca, capitaine de l’équipe de France entraînées par Jacques Fouroux, finaliste de la Coupe du monde 1987: « c’est un grand monsieur qui s’en va. » Il s’est dit  » particulièrement ému «  de la mort d’une  » personne excessive et très attachante « , qui  » aura marqué l’histoire du rugby français « 

Bernard Laporte, entraîneur du XV de France :« Je l’aimais profondément. En dehors de sa conception du jeu, ce que je retiens c’est l’homme, quelqu’un de marrant, d’enthousiaste. Je l’avais vu dernièrement. C’est sûr qu’il s’ennuyait un peu parce qu’il avait perdu le contact avec le terrain. » 

Edouard Leclerc : « Homme pressé, jugé quelquefois autoritaire, il a bousculé quelques mandarins et piétiné des plates-bandes. Du coup, il s’est fermé des portes à la Fédération. De club en club, son itinéraire récent (Grenoble, Toulon, Italie) devenait son chemin de Damas. Pourtant, personne ne doute aujourd’hui qu’il voulait servir la collectivité du sport. »

http://sante.lefigaro.fr/

https://www.ladepeche.fr/

https://www.la-croix.com/

https://www.michel-edouard-leclerc.com/

https://www.liberation.fr/

https://www.lemonde.fr/

https://www.universalis.fr

https://fr.m.wikipedia.org/

J’espère que cet article vous a plu et intéressé(e), donnez vos commentaires, vos suggestions ; faites connaître ce blog autour de vous !

Si ce n’est déjà fait, inscrivez-vous et vous recevrez personnellement, en plus, mes « billets hebdomadaires ».

JE M’INSCRIS

 

marvejols;gevaudan;occitanie;

Marvejols, la belle du Gévaudan

Marvejols, la belle du Gévaudan

Marvejols est une ville du département de la Lozère, à l’ouest de Mende, dans la Vallée de la Colagne, aux portes de l’Aubrac et de la Margeride, à proximité des Gorges du Tarn et des Causses ; elle offre son architecture, reflet de sa riche histoire, aux regards de ses visiteurs.

Dans cet article faisons un rapide tour de

– sa situation et son nom

– son histoire

– ses attraits touristiques

Lire la suite

azinat;ariege;gastronomie;occitanie;

Cuisine « traditionnelle » de notre région

Cuisine « traditionnelle » de notre région

La cuisine traditionnelle en Occitanie, comme dans beaucoup d’autres régions, est d’origine paysanne.

A base de produits du terroir, elle s’adapte, à son origine, aux moments forts et aux quotidiens de la vie agricole.

Elle répond aux besoins d’alors en calories et aux produits disponibles à proximité.

Notre époque revient à l’utilisation des produits locaux, mais la cuisine actuelle s’est considérablement allégée…

Dans cet article nous effectuons un rapide tour de cette cuisine traditionnelle :

– les moments fort de la cuisine traditionnelle

– quelques particularités locales

– que reste-t-il de ces traditions ?

– une recette

Lire la suite

Le rugby dans notre région

Le rugby dans notre région

rugby;occitanie;

usapassociation.com

Le rugby est en France un sport national mais néanmoins sa pratique reste fortement ancrée dans le Sud-Ouest et donc, également, dans notre région Occitanie-Pyrénées Méditerranée.

Dans cet article faisons un tour rapide de cette activité sportive :

-son histoire

-son développement en région

-Rugby à XII et rugby à XV

Lire la suite

maillot de bain;tafanaris;occitans;

Les mots étranges de notre langage du Sud

Les mots étranges de notre langage du Sud

Les mots étranges qui émaillent nos conversations de gens du Sud, sont imagés, teintés d’occitan ou de déformation de ce dernier. Ce travers va au-delà de notre région administrative Occitanie-Pyrénées Méditerranée. Avec de multiples variantes d’un département à l’autre, parfois même d’une ville à l’autre, ces mots se retrouvent dans toute l’Occitanie médiévale

Dans cet article examinons quelques-uns de ces mots :

-un rappel

– une parenthèse en Provence

Lire la suite

bernadette lafont;cesa;ceenns;gard;occtanie;

Bernadette Lafont, une pétillante cévenole

Bernadette Lafont, une pétillante cévenole

Bernadette Lafont, avec plus de deux cents films à son actif, est une des actrices les plus prolifiques du cinéma français. Cette midinette, au timbre de voix très particulier, a tourné jusqu’à sa mort.

Dans cet article je vous propose un rapide tour de ce personnage

– une cévenole fidèle à sa région

– une actrice à succès

– une actrice reconnue

Lire la suite

La bastide en Occitanie

La bastide en Occitanie

bastide;mirepoix;ariege;occitanie;voyageenduo.com

La bastide, en Occitanie, n’est pas, comme en Provence ou ailleurs, une grande bâtisse de pierres mais une ville ou un village.

Elle est un aménagement innovant du territoire réalisé dans le Sud-Ouest de la France sur une période unique, de 1222 à 1373, de la croisade contre les Albigeois à la Guerre de Cent ans.

Dans cet article faisons connaissance avec ces cités :

– qu’est-ce qu’une bastide ?

– comment se présente une bastide ?

– pourquoi une bastide ?

fonctionnement d’une bastide

l’évolution des bastides

Lire la suite

oignons;occitanie;

L’oignon en Occitanie

L’oignon en Occitanie

L’oignon (que certains, en Occitanie, prononcent « oagnon »), est une plante potagère cultivée partout y compris en Occitanie. A l’heure où l’on prône le « manger local », il est intéressant de connaître ceux qui sont cultivés près de chez nous.

Il est localement appelé « cèbe »(de son appellation occitane céba).

Dans cet article découvrons :

– L’oignon

-Les oignons occitans

-Ma recette

Lire la suite

Page 1 of 10

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com